Dernières Infos

Syrie: le site de l'OSDH piraté par des membres présumés de l'EI

AFP
08/07/2015

Des cyberpirates se disant affiliés au groupe extrémiste Etat islamique (EI) ont attaqué mercredi le site internet de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), une organisation qui diffuse au quotidien des informations sur le conflit en Syrie, et menacé son directeur.

L'OSDH a communiqué à l'AFP une capture d'écran de la page principale, également diffusée par le centre de surveillance des sites jihadistes SITE et sur des comptes Twitter de sympathisants de l'EI.

Sur cette page, actuellement indisponible, apparaît un photomontage avec le visage du directeur de l'OSDH, Rami Abdel Rahmane, monté sur le corps d'un homme agenouillé en uniforme orange, avec à ses côtés un homme cagoulé un couteau à la main, rappelant les mises en scène des décapitations menées par l'EI.

Il n'était pas possible de vérifier dans l'immédiat si les cyberpirates, qui se font appeler "Jaich al-Khilafa al-Electroni" (Armée électronique du califat), sont réellement liés à l'organisation ultraradicale qui sévit en Syrie et en Irak.

"Dans une attaque surprise, l'Armée électronique du califat a pris d'assaut le site internet de l'OSDH et a détruit ses informations", peut-on lire sur le message en arabe laissé par les cyberpirates.

En avril, la chaîne de télévision francophone TV5 Monde avait été victime d'un piratage d'envergure revendiqué par des inconnus se réclamant de l'EI. Par la suite, l'enquête s'était orienté vers "un groupe de hackers russes".

M. Abdel Rahmane a confirmé à l'AFP le piratage du site, affirmant que "toutes les informations qui y étaient disponibles ont été supprimées". Il a toutefois précisé que l'Observatoire possédait une copie de ces données et qu'il continuerait de diffuser les informations sur la page Facebook et le compte Twitter.

"Nous avons reçu dans le passé des menaces similaires que ce soit de l'EI, du régime de (Bachar el-) Assad ou du Front al-Nosra (branche syrienne d'el-Qaëda), mais nous continuerons à faire notre travail et à documenter ce qui se passe en Syrie", a-t-il souligné.

L'OSDH est l'une des principale sources d'informations sur le conflit qui ravage la Syrie depuis quatre ans, disposant d'un réseau de sources civiles, médicales et militaires à travers la Syrie et diffusant au quotidien un bilan des morts.

C'est l'un rares organismes à rapporter les violations de l'ensemble des bélligérants en Syrie, que ce soit l'armée syrienne, les rebelles ou les jihadistes.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Gouvernement : lorsque sonne l’heure...

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué