Rechercher
Rechercher

Liban - Liban-Vatican

Le cardinal Mamberti, « faiseur de miracles » ?

Délégué par le pape, l'ancien responsable des relations extérieures du Saint-Siège va tenter de débloquer la présidentielle.

Le cardinal Mamberti à Bkerké, avec les patriarches Raï et Sfeir. « Le Liban occupe une place spéciale dans le cœur du pape François », a-t-il confié. Photo Émile Eid

Le préfet du tribunal suprême de la signature apostolique et ancien responsable des relations extérieures du Vatican, le cardinal Dominique Mamberti, est arrivé hier à Beyrouth pour une visite d'une semaine, à l'invitation du patriarche maronite, le cardinal Béchara Raï. Il discutera avec les responsables civils et religieux au Liban de la présidentielle et de la situation des chrétiens en général.
Le cardinal Mamberti s'entretiendra, prévoit-on, avec le président de la Chambre, le Premier ministre et le ministre des Affaires étrangères. Discrètement, il aura également des entretiens avec d'autres responsables et hommes politiques.
Mercredi, il assistera, à Bkerké, à une assemblée générale des patriarches et évêques catholiques et orthodoxes orientaux. Il évaluera, par ailleurs, avec les ecclésiastiques concernés, la situation des tribunaux religieux.
Le dignitaire religieux chrétien, qui résidera au siège de la nonciature apostolique, à Harissa, a effectué sa première visite hier au siège patriarcal de Bkerké, en compagnie du nonce, Gabriele Caccia. Il devrait participer, dimanche, à la messe solennelle de clôture du mois de Marie dans la basilique de Harissa.

« Heureux d'être là »
Depuis Bkerké, le dignitaire religieux s'est dit heureux de se retrouver dans un pays où il a été conseiller à la nonciature, entre les années 1996 et 1999, et qu'il a visité comme secrétaire général des Relations extérieures du Vatican.
« Au cours des quelques courtes journées que je passerai au Liban, a-t-il annoncé, j'aurai plusieurs rencontres fraternelles avec un certain nombre de personnalités. Il faut y voir l'expression de l'intérêt et de l'inquiétude du Saint-Père, qui suit de près le cours des événements au Liban et au Moyen-Orient. Nous espérons, par l'intercession de la Sainte Vierge et des saints du Liban, que ce pays se maintiendra dans la stabilité et qu'il retrouvera, ainsi que sa société, son véritable visage, celui où tous vivent ensemble et s'entraident pour le bien général. Je dédie les quelques jours que je passerai ici à Notre-Dame du Liban et remercie de nouveau le patriarche Raï pour cette grâce, sans oublier de dire ma joie de retrouver le patriarche Sfeir, que j'ai bien connu lors de la visite au Liban du pape Jean-Paul II. Je vous transmets enfin la bénédiction apostolique du pape pour le Liban qui occupe une place spéciale dans son cœur. »


Le préfet du tribunal suprême de la signature apostolique et ancien responsable des relations extérieures du Vatican, le cardinal Dominique Mamberti, est arrivé hier à Beyrouth pour une visite d'une semaine, à l'invitation du patriarche maronite, le cardinal Béchara Raï. Il discutera avec les responsables civils et religieux au Liban de la présidentielle et de la situation des...

commentaires (4)

Ainsi soit-ïîîîl !

ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

04 h 18, le 01 juin 2015

Tous les commentaires

Commentaires (4)

  • Ainsi soit-ïîîîl !

    ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

    04 h 18, le 01 juin 2015

  • Beaucoup trop de cuisiniers ( mêmes les prêtes s'en melent)pour la presidentielle. Qu'on vous laisse en paix afin d'arranger par vous mêmes vos problêmes.

    GENE JAIME

    13 h 02, le 31 mai 2015

  • QUAND IL RENCONTRERA LE GENERALOFF ET LE HAKIMOFF L'UN LUI JOUERA LES MÊMES CHANSONS DE SA FLÛTE ET L'AUTRE CEUX DE SA CORNEMUSE...

    CENSURE + BOURDES DE LA DAME = FUITE DES ABONNES.

    11 h 01, le 31 mai 2015

  • Amen !

    ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

    09 h 10, le 30 mai 2015

Retour en haut