X

La Dernière

Nouvelle cuvée

Échappée belle
C. H. | OLJ
21/04/2015

On ne présente plus Starch, créée à l'initiative de Rabih Keyrouz et Tala Hajjar en 2008. Starch a réussi à prouver le rôle essentiel qu'elle joue, dans les coulisses, pour promouvoir et accompagner les débuts de carrière de jeunes designers doués, architectes, créateurs de mode, de produits et d'accessoires, et, cette année, de photographes. La cuvée 2015-2016 propose à son affiche: Élie Metni, architecte. Il a passé une année de stage auprès de Herzog and De Meuron avant de retrouver le Liban où il a travaillé pour 1% Architecture et contribué au projet Beirut Terraces conçu par Herzog et De Meuron. Yasmine Jaber, créatrice de mode et de bijoux. Forte d'un master en création couture de Esmod Paris, elle a obtenu des stages auprès de Balmain, Lea Peckre et Alexander Wang. Sa marque Exocet a été lancée en 2014. Elle présente une collection de sacs à main. Joe Arida, designer multidisciplinaire. Il propose sous sa marque La terre est folle une gamme de vêtements et de meubles en édition limitée. Charbel Saadé a entrepris des études de cinéma à l'Université libanaise. Il est essentiellement photographe de mode et de portraits. Nour Najem, également diplômée de Esmod Beyrouth, a lancé sa marque éponyme de produits de luxe en 2013 et, l'année suivante, la Fondation Kenzah, qui donne la place aux artisans. Enfin, Sako Dersahagian, diplômé avec les honneurs de Esmod Beirut où il enseigne actuellement. Il a conçu deux lignes masculine et féminine sous le label Ardashes.
Le travail (et le visage) de ces artistes plus vraiment en herbe sera dévoilé aujourd'hui mardi, de 18h à 21h, à leur belle boutique située au 1051, Quartier des arts, Saïfi.

À la une

Retour à la page "La Dernière"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Une lecture régionale du « nœud druze »...

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué