Comment le trafic d’antiquités fait vivre l’EI et anéantit la civilisation assyrienne

Comment procèdent les jihadistes dans leur propagande ?

OLJ
30/03/2015

Joanne Farchakh Bajjaly revient sur la manière dont les jihadistes procèdent dans leur propagande : ils ont détruit une dizaine de pièces dans le musée de Mossoul sous l'œil de la camera. Certaines sont authentiques, d'autres ne sont que des copies. En effet, dans les musées irakiens, on expose les objets trouvés dans la région. Ce sont des originaux. Mais les objets trouvés ailleurs, ils en font une copie qui, elle, est exposée.
Dans le cas du musée de Mossoul, les jihadistes ont détruit des pièces originales et des copies. Ainsi, la statue qui se brise en mille morceaux est une copie. Alors que pour détruire les originaux, ils ont besoin d'un jackhammer (un marteau pneumatique), affirme-t-elle.
Les photos et la vidéo montrent en outre la destruction de plusieurs pièces dans les galeries du musée. Par contre, les jihadistes ne nous montrent pas les dépôts du musée où doivent être entreposées des milliers de pièces rares et inestimables. « Et Dieu seul sait ce qu'il y a dans les sous-sols d'un musée. Si ce dernier expose mille pièces, il doit en avoir 20 000 toujours stockées. Or les jihadistes ne nous ont rien montré. Ils ont juste sacrifié quelques objets pour faire fonctionner leur propagande. Alors que la grande partie des pièces seront vendues sur le marché des antiquités », affirme l'archéologue libanaise.
Même scénario pour la cité antique de Hatra. « L'EI n'a même pas diffusé des photos. Il a laissé le soin au ministère irakien des Antiquités de tirer la sonnette d'alarme, annonçant la destruction du site. Une probable rumeur encouragée par les jihadistes pour dissimuler leur pillage du site et de ses trésors, et pour hausser les prix du butin vendu », estime Joanne Farchakh Bajjaly.

À la une

Retour au dossier "Comment le trafic d’antiquités fait vivre l’EI et anéantit la civilisation assyrienne"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué