Agenda

Le prix France-Liban à Olga Lossky et Randa Sadaka

Les lauréates entourées de membres du jury.

L'édition 2014 du prix France-Liban a récompensé ex aequo Olga Lossky pour La Maison Zeidawi (Denoël) et Randa Sadaka pour Nour entre ombre et lumière (La Revue phénicienne).
Ces deux représentantes d'une littérature féminine en marche ont été primées parce qu'elles « incarnent bien l'esprit du prix France-Liban qui valorise l'échange entre un Liban attaché à la France et une France éprise du Liban ». La cérémonie de remise du prix de l'Adelf s'est déroulée à l'OIF à Paris, en présence d'intellectuels et de diplomates représentant les différents pays membres de la francophonie.
Ce prix, fondé en 1980, distingue chaque année un écrivain libanais d'expression française ou un écrivain français dont l'ouvrage porte sur le Liban. Le jury du prix est composé d'écrivains français et libanais, et le prix est doté par la BankMed de la somme de 5 000 dollars.


L'édition 2014 du prix France-Liban a récompensé ex aequo Olga Lossky pour La Maison Zeidawi (Denoël) et Randa Sadaka pour Nour entre ombre et lumière (La Revue phénicienne).
Ces deux représentantes d'une littérature féminine en marche ont été primées parce qu'elles « incarnent bien l'esprit du prix France-Liban qui valorise l'échange entre un Liban attaché à la France...