X

Liban

Rifi : « Le Hezbollah court au suicide »

OLJ
23/02/2015

Le ministre de la Justice Achraf Rifi a estimé que « le Hezbollah mène actuellement le Liban là où il le désire, par la force des armes », mais que « cela ne perdurera pas ».
« Un jour, le Hezbollah regrettera d'avoir joué le rôle que l'Iran lui a confié », a indiqué M. Rifi, dans un entretien publié hier dans le quotidien koweïtien al-Raï.
Le ministre de la Justice a par ailleurs accusé l'Iran et la Syrie d'avoir liquidé l'ancien Premier ministre Rafic Hariri. « L'assassinat de Rafic Hariri ne visait pas à se débarrasser d'un leader local, mais à éliminer un obstacle face au projet perse au niveau régional arabe. Je n'anticipe pas sur les travaux du TSL, mais ayant accompagné l'enquête internationale du fait de la position dans laquelle je me trouvais, je suis certain que ce crime a été commis sur base d'une décision commune syro-iranienne. Nous savons désormais que c'est le Hezbollah qui a mis le projet à exécution, et je suis convaincu que le TSL parviendra à ce résultat », a-t-il indiqué.
M. Rifi a estimé que « le dernier discours de Saad Hariri a laissé un écho positif chez les gens ». « Il n'a pas exagéré dans ses attentes par rapport au dialogue avec le Hezbollah. En même temps, il a souligné que nos constantes restent les mêmes. Sa vision était claire quant aux aspects positifs du dialogue pour ce qui est de décrisper la tension sunnito-chiite », a-t-il dit.
Et de poursuivre : « Il est impossible, à travers le dialogue, de prendre quoi que ce soit du Hezbollah sur le plan stratégique. La stratégie du Hezbollah opère par d'autres mécanismes. Mais, à travers ce temps perdu, nous pouvons apaiser quelque peu le pays à défaut de pouvoir le guérir de ses maux. »
Achraf Rifi a par ailleurs estimé qu'« en nous appelant à aller nous battre avec lui en Syrie et en Irak, Hassan Nasrallah nous invite à un repas empoisonné ». « Qui a dit que nous pouvons participer avec lui à la défense d'un tyran totalitaire comme Bachar el-Assad ou devenir une partie du projet perse, qui ne peut pas l'emporter. Si Nasrallah a l'illusion qu'il peut l'emporter, cela veut dire qu'il ne sait pas lire l'histoire et ses leçons. Le Hezbollah court au suicide. J'ai toujours dit que le projet iranien ne demeurerait que pour quelques moments. Preuve en est, il n'est parvenu à mettre la main sur aucun terrain. Il peut déstabiliser, mais ne peut jamais trancher à son avantage, et plus il élargit ses fronts, plus il accélère son suicide. Les Iraniens n'ont pu trancher nulle part, que ce soit à travers les pasdaran, la brigade al-Qods ou Qassem Suleimani », a-t-il ajouté.
Concernant la question de la mise en place d'une stratégie nationale contre le terrorisme, Achraf Rifi a souligné que cela supposait au préalable qu'aucun Libanais n'aille se battre à l'extérieur. « Le Hezbollah regrettera d'être sorti du territoire libanais », a-t-il conclu.

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

Dédaignés en tant qu'alliés, les fakîhàRiens d’ici sont descendus au rang de satellites des mollâhs Per(s)cés de là-bas auxquels ils ne pourront arracher de concessions, et sont obligés de soutenir leur domination toutes les fois qu'elle sera mise en question par les Révolutionnaires de la Liberté. Ces factionnaires se retrouvant donc dans un état subalterne total devant leurs Sé(yy)ides simili-exotiques enturbannés. Avant 011 en Mars, anthracites d’ici n'osaient réagir que sous le masque du style parlementarisme pâmé. La répression en sœur-syrie fit saluer par tous ses simplets noircis et Per(s)cés, le fakkîh du walïï comme leur "noé". Lorsque "les Cabris" reniflèrent qu’ils ne serviront plus que comme chair à canon et tenteront d’1 peu se libérer, l’État de Siège "Moral" de ce Fakih ne leur permît de se désengager que timidement, nos petits froussards, couards et trouillards ; poltrons, craintifs et apeurés ! Ils se groupèrent alors via leurs exégètes, députés, avocats-banquiers, médecins-dentistes boutiquiers et épiciers autour d'1 Phare- Télé. La Coterie de cette "divine" télé, c'est le pédigrée, mahééék, de leur new wilâïyâh indigène simili-levantine car Per(s)cée. A sa tête, normal, l’hassine 1er. Et son directeur de "Cabinet", Tonnerre à Rien à la libanaiiise Chambrée ! Dans "ses bulletins, en titres", Phare-Télé rend donc honneur à cette wilâïyâh si "Humble, Honnête, Non-Milicienne, Non-Mercantile et Non-Corrompue" ! Comme de bien entendu.

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

LES UNS AVAIENT JOUÉ LE RÔLE QUE NASSER LEUR AVAIT CONFIÉ DANS LE PASSÉ... LES AUTRES CELUI QUE LA PERC(S)ÉE LEUR CONFIE AUJOURD'HUI... PAUVRE LIBAN ! PAUVRES LIBANAIS ! PAUVRES CHRÉTIENS SI DIVISÉS !

PRÊT TENSION.

Peut être que le hezb résistant se suicide , mais ça sera pour la bonne cause du Liban libéré des magouilles traditionnelles du passé , mais en attendant mr rififi , lisez ce que disent les voisins d'israrecel de babayahou et de ses 40 voleurs ! Le renseignement militaire israélien reconnait l'échec d'Israrëcel face au Hezbollah.

le site d'information Arab 48 se réfère à une enquête réalisée par le renseignement militaire israélien, AMAN où sont réunis les points de vue des commandants de l'armée sioniste sur le front nord . ces commandants mettaient déjà en garde contre une "possible opération du Hezbollah dans les fermes de chebaa" . le rapport affirme que les commandants de l'armée libanaise ont échoué à contrer une attaque du Hezbollah bien que l'armée israélienne n'ait jamais écarté la possibilité d'une riposte hezbollahie dans la foulée du raid contre Quneitara ! " Israël a désormais du mal à faire face aux attaques du Hezbollah, conclut l'accord. Ca vous fait pas plaisir ça ?? allez avouez quoi! lol

Dernières infos

Les signatures du jour

L’édito de Élie FAYAD

L’État sourd-muet

Décryptage de Scarlett HADDAD

Trois grands dossiers au menu des rencontres du chef de l’État

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants