Rechercher
Rechercher

Moyen Orient et Monde - Libye

L’interminable calvaire des migrants

Des centaines de migrants étaient déjà en mer hier au large de la Libye et des centaines d'autres prêts à partir près de Tripoli, dans des conditions dramatiques, malgré la disparition de 330 personnes en Méditerranée ces derniers jours. Les gardes-côtes italiens ont annoncé hier que plusieurs opérations étaient en cours, sous une météo relativement clémente, pour secourir trois bateaux pneumatiques chargés de migrants en difficulté au large de Tripoli. Dans le même temps, un prêtre érythréen responsable d'une ONG d'aide aux clandestins a déclaré avoir reçu plusieurs appels au secours lancés par des migrants actuellement enfermés dans des conditions sanitaires épouvantables dans un cabanon près de Tripoli. « Des miliciens ont annoncé à ces quelque 600 migrants qu'ils embarqueraient d'ici à la fin de la semaine. Ils les ont amenés en camion dans ce cabanon à quelques kilomètres de la mer », a-t-il rapporté. Certains sont arrivés sur place il y a deux semaines, et chacun a déjà payé 1 800 dollars pour la traversée. Environ 150 femmes, dont six enceintes, et de nombreux mineurs non accompagnés figurent parmi ces migrants, qui sont essentiellement érythréens, mais aussi éthiopiens, somaliens et soudanais. « Quand ils se plaignent, les hommes armés tirent en l'air pour les terroriser. Ils ont peur de tomber malades en raison de la puanteur, ils sont désespérés et donc prêts à accepter ce que veulent les miliciens », a expliqué le prêtre.


Des centaines de migrants étaient déjà en mer hier au large de la Libye et des centaines d'autres prêts à partir près de Tripoli, dans des conditions dramatiques, malgré la disparition de 330 personnes en Méditerranée ces derniers jours. Les gardes-côtes italiens ont annoncé hier que plusieurs opérations étaient en cours, sous une météo relativement clémente, pour secourir trois...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut