Rechercher
Rechercher

Moyen Orient et Monde

Des journaux du monde entier publient la une de « Charlie Hebdo » ; al-Azhar fustige

De nombreux médias, européens et américains, ont publié hier par solidarité la une du prochain numéro de Charlie Hebdo représentant à nouveau le prophète Mohammad, hormis les journaux de pays musulmans.
Cette édition doit aussi sortir en arabe, en turc et en anglais, mais elle n'est pas montrée par les grands médias des pays musulmans, certaines interprétations de l'islam interdisant la représentation du Prophète. D'autant qu'al-Azhar, la principale autorité de l'islam sunnite basée en Égypte, a estimé que la une de Charlie Hebdo allait « attiser la haine ». « Il ne sert pas la coexistence pacifique entre les peuples et entrave l'intégration des musulmans dans les sociétés européennes et occidentales », a ajouté al-Azhar dans un communiqué. Même critique depuis l'Iran, où l'islam chiite est la religion officielle. Le site d'information Tabnak (conservateur) estime que Charlie Hebdo « insulte de nouveau le Prophète ». En Turquie, pays laïc à 99 % musulman, la presse décrit le nouveau numéro sans le reproduire, mais à en croire le rédacteur en chef de Charlie Hebdo Gérard Biard, l'hebdomadaire « a noué un partenariat avec Cumhuriyet, un journal turc laïc qui va publier et traduire en turc le numéro de demain (...) et le vendre avec leur journal ». Mais selon un journaliste du quotidien qui a requis l'anonymat, la direction du Cumhuriyet discutait encore hier soir des modalités de la publication, aujourd'hui, de « tout ou partie de la version turque du nouveau numéro ».
Sur la couverture du numéro réalisé par les « survivants » de Charlie Hebdo à paraître aujourd'hui dans 25 pays, le prophète Mohammad est croqué vêtu de blanc, larme à l'œil, tenant la pancarte « Je suis Charlie », slogan des millions de manifestants qui, en France et à l'étranger, ont défilé pour condamner le massacre du 7 janvier (12 morts). « Tout est pardonné », titre Charlie Hebdo, qui sera tiré à 3 millions d'exemplaires, contre 60 000 habituellement, et comprendra seize pages d'humour et d'hommages aux morts de l'équipe.
En France même, Le Canard enchaîné a fait état de menaces reçues au lendemain de la tuerie à Charlie Hebdo, suscitant le renforcement de la surveillance du journal et l'ouverture d'une enquête. « C'est votre tour », prévient ce message, qui précise que les journalistes vont être découpés « à la hache », affirme le Canard dans son édition à paraître aujourd'hui également.

De nombreux médias, européens et américains, ont publié hier par solidarité la une du prochain numéro de Charlie Hebdo représentant à nouveau le prophète Mohammad, hormis les journaux de pays musulmans.Cette édition doit aussi sortir en arabe, en turc et en anglais, mais elle n'est pas montrée par les grands médias des pays musulmans, certaines interprétations de l'islam interdisant...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut