Rechercher
Rechercher

Liban

Les USA responsables des derniers développements en Irak, affirme le patriarche chaldéen de Babel

Le patriarche chaldéen de Babel, Louis Raphaël Sako, a quitté Beyrouth hier pour regagner Bagdad, à l'issue d'une visite de plusieurs jours au Liban où il a pris part à la réunion de Bkerké des patriarches d'Orient.
À l'aéroport de Beyrouth, le patriarche chaldéen de Babel a souhaité que « le Moyen-Orient préserve son pluralisme et qu'il ne soit pas vidé de ses chrétiens ». « En Irak, par exemple, en une seule journée, 120 000 chrétiens ont été poussés à l'exode, a-t-il indiqué. Si la Syrie et l'Irak sont vidés de leurs chrétiens, le Liban ne sera pas épargné. Et après les chrétiens, d'autres communautés encore quitteront l'Orient, a-t-il dit. Les chrétiens d'Irak se chiffraient à un million et demi d'habitants. Ils sont actuellement 400 000 », a-t-il poursuivi.
Invité à commenter des propos qu'il avait lui-même tenus et selon lesquels il avait indiqué que les États-Unis sont responsables de l'émergence de l'État islamique, il a indiqué qu'« en effet, Washington est indirectement responsable de ce qui s'est passé en Irak et cela en promettant démocratie et bien-être ». « Malheureusement, dix ans plus tard, nous avons effectué un retour en arrière, a souligné le patriarche. L'Irak est divisé et le gouvernement central ne maîtrise même pas la moitié du territoire, alors que les Américains ont laissé l'Irak au milieu de cette crise, sans pour autant parvenir à la démocratie ou à former une armée de métier. Daech se trouvait en Irak, en l'occurrence à Anbar et à Fallouja, depuis quatre ans. Ils sont arrivés à Moussol, mais les États-Unis ne sont intervenus que pour protéger Erbil, la capitale du Kurdistan », a-t-il poursuivi.
Adressant un message à l'Occident, notamment aux pays européens qui facilitent l'arrivée sur leur sol de réfugiés chrétiens d'Irak et de Syrie, le patriarche chaldéen de Babel les a invités à revoir leur politique qui est irréaliste et qui ne présente aucune vision à venir. « L'Europe aura de plus en plus affaire à des jihadistes européens qui sont plus dangereux que leurs confrères arabes », a-t-il souligné en conclusion.
Par ailleurs, une délégation du Hezbollah s'était entretenue avec Mgr Sako avant son départ du Liban. La délégation a voulu ainsi manifester sa solidarité avec les chrétiens d'Irak.


Le patriarche chaldéen de Babel, Louis Raphaël Sako, a quitté Beyrouth hier pour regagner Bagdad, à l'issue d'une visite de plusieurs jours au Liban où il a pris part à la réunion de Bkerké des patriarches d'Orient.
À l'aéroport de Beyrouth, le patriarche chaldéen de Babel a souhaité que « le Moyen-Orient préserve son pluralisme et qu'il ne soit pas vidé de ses...

commentaires (1)

Tout a fait! Le patriarche chaldeen a completement raison!

Michele Aoun

09 h 24, le 29 août 2014

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • Tout a fait! Le patriarche chaldeen a completement raison!

    Michele Aoun

    09 h 24, le 29 août 2014