X

Liban

Un projet de loi sur la décentralisation présenté hier par le LPCS

OLJ
17/07/2014

Le Lebanese Center for Policy Studies a tenu hier à l'hôtel Monroe une conférence intitulée « La décentralisation pour le développement », dans le but de mettre l'accent sur les moyens de relancer la décentralisation au pays du Cèdre. Au cours de la rencontre, le directeur du centre et membre de la commission chargée d'élaborer la loi sur la décentralisation, Sami Atallah, a estimé qu'il est nécessaire de corriger les préjugés du public libanais à l'égard de la décentralisation, avant que l'ancien ministre et président de la commission Ziyad Baroud n'assure que « ladite loi ne vise pas à annuler le pouvoir central mais à l'assister par une autorité décentralisée élue ». « Il n'est pourtant pas correct de confondre entre décentralisation et développement durable, car la décentralisation pourrait avoir l'effet contraire si des mesures nécessaires ne sont pas prises comme la mise ne place d'un fonds de développement général », a-t-il déclaré, appelant à préserver les municipalités au Liban qui sont « la seule expression actuelle de la décentralisation au pays du Cèdre ». Notant que le caza a été adopté comme unité administrative dans le projet de loi présenté au gouvernement, conformément à l'accord de Taëf, il a indiqué que la commission a proposé la révocation des fonctions du caïmacam, l'annulation des prérogatives communes aux conseils municipaux et au mohafez, la fixation d'un quota de 30 pour cent pour les femmes dans les conseils du caza, la sauvegarde des prérogatives des conseils municipaux et l'établissement d'un fonds décentralisé pour financer le projet.
L'allocution de M. Baroud a été suivie d'ateliers de travail concernant les moyens d'utiliser la planification urbaine par les municipalités pour assurer un développement durable, et les moyens de financer les projets municipaux en comblant le manque d'investissements locaux.

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants