Rechercher
Rechercher

Économie - Salon Horeca

En dépit de la crise, certains secteurs tirent leur épingle du jeu

Le lancement du Salon de l’hôtellerie, de la gastronomie et du goût, Horeca, a été annoncé hier lors d’une conférence de presse qui a eu lieu à Beyrouth. Photo Horeca

« Ce n'est pas la première crise à laquelle nous devons faire face et certainement pas la dernière. Le Libanais est résilient, innovateur et surtout entrepreneur... » a assuré Joumana Dammous-Salamé, directrice générale de Hospitality Services, lors d'un récent entretien avec L'Orient-Le Jour.
Interrogée au sujet de la situation des différents domaines d'activité, rassemblés sous la bannière de l'hospitalité et des plaisirs de la table, elle s'était montrée optimiste. « Malgré la situation critique par laquelle passe le pays, certains secteurs ont pu faire face à la crise et ont su tirer leur épingle du jeu, comme lceux du vin, de l'agroalimentaire et de la franchise », s'est félicitée Mme Dammous-Salamé.
Rappelons que le secteur industriel a fait preuve de bonne santé en 2013, avec des exportations connaissant une croissance à deux chiffres. En ce qui concerne les franchises, beaucoup d'enseignes libanaises sont parties à l'assaut, avec succès, des marchés étrangers. Quant à l'industrie locale du vin, elle est caractérisée par une balance commerciale excédentaire : environ 9 millions de bouteilles ont été vendues en 2013, contre 6 à 8 millions en 2011, 7 millions en 2010, 6 millions en 2005 et 5 millions au début des années 2000.

Horeca 2014 : plus de 300 exposants du monde entier
De fait, « malgré la situation extrêmement volatile dont le marché souffre cette année, le Salon est déjà complet et impatiemment attendu, profitant du soutien de tous les principaux acteurs et des principales associations hôtelières », a affirmé hier Mme Dammous-Salamé, lors du lancement de la 21e édition du Salon de l'hôtellerie et de la gastronomie, Horeca.
Ce rendez-vous annuel des professionnels et des investisseurs, qui a fêté ses 20 ans l'an dernier, a été annoncé lors d'une conférence de presse qui a pris place à l'hôtel Phoenicia, à Beyrouth.
Horeca, qui se tiendra du 1er au 4 avril au BIEL, accueillera plus de 300 exposants en provenance d'Australie, de France, d'Iran, d'Italie, de Jordanie, de Oman, de Pologne, d'Espagne, de Thaïlande, de Turquie, des Émirats arabes unis et des États-Unis. Une trentaine chefs et experts locaux et internationaux vont présider et participer à la rencontre annuelle des secteurs de l'hôtellerie et de la restauration, avec plus de 13 ateliers quotidiens et plus de 10 compétitions recompensant l'innovation, la créativité et l'excellence. « Malgré tous les défis auxquels nous devons faire face, la cuisine a la cote. Le retour aux sources, l'équilibre alimentaire, la traçabilité des produits sont au cœur des débats », a expliqué à L'Orient-Le Jour Mme Dammous-Salamé. « Autre tendance des marchés alimentaires : l'engouement du public pour la cuisine "faite maison". Les émissions culinaires se multiplient, les blogs sur le sujet fleurissent sur la Toile... » a-t-elle noté.
« L'alimentation est l'une des principales préoccupations des ménages, qui y consacrent une grande partie de leurs dépenses (...) En réaction à la crise, les acteurs de la chaîne alimentaire innovent au quotidien et créent, pas à pas, la restauration de demain. Sécurité sanitaire, équilibre alimentaire, développement durable, consommation responsable... Ces nouveaux thèmes d'actualité explorés par Horeca sont la base de nouvelles tendances culinaires qui transforment durablement le contenu des assiettes libanaises », a souligné, en conclusion, Joumana Dammous-Salamé.
D. M.

« Ce n'est pas la première crise à laquelle nous devons faire face et certainement pas la dernière. Le Libanais est résilient, innovateur et surtout entrepreneur... » a assuré Joumana Dammous-Salamé, directrice générale de Hospitality Services, lors d'un récent entretien avec L'Orient-Le Jour.Interrogée au sujet de la situation des différents domaines d'activité, rassemblés sous...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut