X

Liban

Neemat Frem lance à partir de Washington la « Fondation chrétienne libanaise dans le monde »

Initiative

 « Dans une démocratie telle que celle du Liban, la démographie est un élément important et le vote compte », assure le vice-président de la « Fondation maronite dans le monde », dont la filiale américaine revêtira un cachet plus global.

Irène MOSALLI | OLJ/de Washington
11/03/2014

M. Neemat Frem, président de l'Association des industriels libanais et vice-président de la Fondation maronite dans le monde, a lancé il y a quelques jours, à partir du National Press Club de Washington, la filiale de cette dernière institution, qui a pris aux États-Unis une nouvelle appellation : « La Fondation chrétienne libanaise dans le monde ».


C'est avec beaucoup d'ardeur et de détermination que M. Frem a appelé « les Libanais des États-Unis à se connecter avec le Liban », car ils peuvent être un facteur déterminant de son harmonie. C'est en fait la mission que s'est donnée cette Fondation qui s'active à atteindre son principal objectif : « La préservation de la spécificité libanaise ». C'est-à-dire, sa société pluraliste, sa convivialité confessionnelle et sa diversité culturelle, et cela par le biais du maintien de l'équilibre démographique entre les différentes communautés religieuses. D'où la nécessité que tous les Américains chrétiens d'ascendance libanaise soient inscrits aux registres officiels de l'administration libanaise.


Dans ce contexte, la « Fondation chrétienne libanaise dans le monde » va organiser et promouvoir des programmes sociaux et ethniques afin de renforcer les liens entre les Américains d'origine libanaise et leur patrie d'origine et donc familiariser ceux vivant aux États-Unis avec leurs droits de citoyens libanais, dont celui de voter. Des séminaires sur ce thème seront organisés à leur intention ; en outre, des stands d'information dans les centres d'activités communautaires et les lieux de rencontres religieuses seront installés. Il y aura aussi un service d'envoi postal de formulaires d'enregistrement. Également au programme de la Fondation, la mise sur pied d'un organisme pour les aider à effectuer cette procédure (quelque peu complexe) et les amener à participer aux élections organisées au Liban.

 

Sensibilisation de la tranche jeunesse
On compte aussi sur le dynamisme de la tranche jeunesse des émigrés. Pour la sensibiliser, on a prévu de lui proposer des voyages au Liban qui, en renforçant ses liens avec son pays d'origine,  l'impliqueront davantage dans sa destinée, toujours par le biais du vote. Et cette expérience de sa plongée dans ses racines libanaises pourrait la motiver à encourager ses amis et les membres de leur famille à suivre son exemple et à s'inscrire, eux aussi, aux registres de leur pays d'origine.
Cela pour l'infrastructure établie par la « Fondation chrétienne libanaise dans le monde ».


Puis, Nemaat Frem a élargi l'implication de ces millions de Libanais dispersés sous de multiples cieux :
« Dans ces moments particuliers que vivent le Liban et le Moyen- Orient, a-t-il précisé, le lancement de la Fondation est un signe de l'entier engagement de la communauté chrétienne du Liban, notre terre. Nous sommes fortement attachés à cet engagement. C'est pourquoi nous en appelons fortement à chaque Américain d'origine libanaise de nous contacter. Nous pouvons changer la situation. Dans une démocratie, telle que celle du Liban, la démographie est un élément important et le vote compte. Ce dont nous avons besoin, c'est que chaque descendant de Libanais, qui a droit à être inscrit sur les registres officiels de son pays d'origine, le fasse. C'est ainsi que nous pouvons influer sur les événements. Et c'est ainsi que nous pouvons protéger la spécificité de notre pays et promouvoir la modération entre toutes les religions, contre le fondamentalisme et les options radicales. La convivialité religieuse est la vocation et la vraie mission de notre pays et la diaspora américaine peut faire la différence. Elle peut devenir la gardienne de cette harmonie par sa participation positive aux urnes du Liban. »

 

Lire aussi

François utilisera-t-il en Terre sainte la Cadillac mise à la disposition de Paul VI... et aujourd'hui conservée à Bkerké ?

 

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

CBG

C est respectable comme démarche, le vrai problème est à l intérieur de l'état libanais. Ce ne sont pas les expatriés ou enfants d 'expatriés le problème... ce sont les députés au pouvoir depuis le temps qui ne font rien pour améliorer l'état...pourquoi voulez vous qu un chrétien soit réduit au choix avec ou contre Michel et/ou Samir,si les autres communautés du pays acceptent le dictat d 'un homme, les chrétiens devraient montrer l'exemple en réfutant ce genre de dictat...Michel et Samir doivent être des outils au service de la communauté chrétienne en cas de menace, certes c'est le cas actuellement entre le Hezbollah et al QAEDA lequel nuit plus gravement au Liban? lequel menace le plus la diversité libanaise?
Pourquoi aujourd’hui un libanais chrétien expatrié peut s intéresser encore au Liban? qu est qu il reste à défendre si ce n est que des intérêts privés exclusivement politiques ou religieux...tout ce qui compte a été bafoué ou détruit ( la nature, les valeurs, la vérité, la justice, la jeunesse...)il ne reste que la corruption la corruption et la corruption ( et bien sûr le béton, la pollution et le mensonge ...)
IL EST TROP TARD LE LIBAN EST MOURANT ....IL VA FALLOIR EN INVENTER UN AUTRE SUR LES DÉCOMBRES QUI RESTENT...

ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

"Dans une démocratie à la libanaise, mahééék, la démographie est un élément important et le vote compte." ! C'est comme si, de par le monde, dans les autres démocraties, la démographie et le vote ne comptaient pas ! "Maintien de l'équilibre démographique entre les différentes communautés religieuses. D'où la nécessité que tous les Américains chrétiens d'ascendance libanaise soient inscrits aux registres officiels." ! Pourquoi, les Seuls Maronites ne suffisent donc plus ? Pourquoi alors ne pas "naturaliser" tous ces "chrétiens" syriens qui vont, dans tous les cas, finir par s'installer définitivement au Liban ! N'ayant pas une zone géographique en Syrie qui leur soit exclusivement spécifique, ne pouvant + "compter" sur les nusayrîs bää bää bääSSdiots en débandade pour continuer à les "protéger", et sachant qu'ils ne veulent pas de la protection des "Sunnites" au pouvoir prochainement à Damas ! Yâ wâïyléééh !

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Gouvernement : lorsque sonne l’heure...

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué