Moyen Orient et Monde

Premier ministre désigné, Matteo Renzi est déterminé à réformer le pays

Italie
OLJ
18/02/2014

Matteo Renzi, chef du centre gauche, a été chargé hier de former un gouvernement auquel il compte consacrer toute « son énergie et son enthousiasme » pour réformer durablement l'Italie.
« Avec toute notre énergie et notre courage. Cette fois-ci, c'est la bonne », a ainsi tweeté Matteo Renzi dans le train bondé de journalistes qui l'emmenait dans l'après-midi vers Florence où il devait abandonner ses fonctions de maire. M. Renzi était auparavant « monté » au Quirinal, la présidence, et avait accepté « de tenter de former un nouvel exécutif ». Il devrait s'appuyer sur une coalition droite-gauche, une majorité similaire à celle de son prédécesseur Enrico Letta, qui a démissionné vendredi après seulement dix mois aux commandes du pays. C'est une motion de la direction du Parti démocrate (PD), formation que dirige M. Renzi, qui a décidé le départ de M. Letta, ex-numéro deux du parti.
En prenant les rênes de la troisième économie de la zone euro, M. Renzi, 39 ans, serait le plus jeune Premier ministre de l'Union européenne. Il doit entamer des consultations aujourd'hui avec les autres partis politiques pour vérifier qu'il a bien une majorité au Parlement, avant de retourner au Quirinal pour présenter son gouvernement puis soumettre son programme au Parlement pour un vote de confiance.
Il a énuméré les réformes à entreprendre : en février, les réformes institutionnelles (mode de scrutin électoral...), en mars, le travail alors que le taux de chômage atteint quasiment 13 %, en avril, la bureaucratie et la réforme de l'administration publique, en mai, la fiscalité alors que le patronat réclame un allègement des charges sociales. M. Renzi se fixe « comme horizon le terme naturel de la législature », à savoir 2018. Raison pour laquelle il a besoin de « quelques jours » pour bien préparer son gouvernement.

(Source : AFP)

À la une

Retour à la page "Moyen Orient et Monde"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants