Rechercher
Rechercher

Liban

Zarif : Pour l’Iran, les rapports avec le Liban sont capitaux

M. Zarif est au Liban dans le cadre d’une tournée régionale qui le conduira ensuite en Syrie et en Jordanie.

Le chef de la diplomatie iranienne, Mohammad Javad Zarif, est arrivé hier soir au Liban où il doit rencontrer aujourd'hui les principaux responsables. Accueilli par son homologue, Adnane Mansour, M. Zarif a commencé par féliciter l'État pour « ses efforts sérieux et sans relâche qui lui ont permis d'arrêter le principal terroriste responsable de l'attentat, Maged al-Maged ».
Il faisait référence au double attentat-suicide perpétré le 19 novembre devant l'ambassade d'Iran à Beyrouth faisant 25 morts, dont l'attaché culturel iranien.
« Dans un avenir proche, a-t-il ajouté, une délégation judiciaire iranienne viendra au Liban pour étudier avec les autorités de ce pays tous les aspects liés à cette affaire. »
Maged al-Maged, un ressortissant saoudien mort le 4 janvier à Beyrouth, est soupçonné d'être le chef des Brigades Abdallah Azzam, groupe jihadiste lié à el-Qaëda, qui a notamment revendiqué l'attentat devant l'ambassade d'Iran à Beyrouth.
Au sujet de ses entretiens au Liban, M. Zarif a affirmé : « Grâce à ces rencontres, nous espérons améliorer les bonnes relations bilatérales entre nos deux pays. Les rapports avec le peuple et le gouvernement libanais revêtent une importance capitale dans la politique étrangère de l'Iran. D'abord, nous considérons que ce pays frère est un pays résistant à l'ennemi sioniste, auquel il a infligé des leçons qui sont devenues un modèle pour les pays de la région. Ensuite, parce que nous considérons que le rôle régional du Liban a de l'importance. »

Le chef de la diplomatie iranienne, Mohammad Javad Zarif, est arrivé hier soir au Liban où il doit rencontrer aujourd'hui les principaux responsables. Accueilli par son homologue, Adnane Mansour, M. Zarif a commencé par féliciter l'État pour « ses efforts sérieux et sans relâche qui lui ont permis d'arrêter le principal terroriste responsable de l'attentat, Maged al-Maged ».Il faisait...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut