Rechercher
Rechercher

Mode - Collaboration

Sarah’s Bag et Pure Nostalgia célèbrent l’âge d’or de Beyrouth

Modèles de la collection capsule Sarah’s Bag et Pure Nostalgia.

Sarah's Bag, l'une des marques les plus dynamiques du Liban et de la région, a fait de la culture pop son cheval de bataille. Créée par Sarah Beydoun à la suite d'une enquête dans la prison des femmes dans le cadre d'une thèse de sociologie, Sarah's Bag procure du travail aux prisonnières et prépare leur réinsertion. Les collections de sacs de cette marque devenue phare au Moyen-Orient se caractérisent par leur humour décalé et leur capacité à véhiculer des messages, une appartenance, une identité, une esthétique éclectique. De son association avec Imad Kozem, un collectionneur de jouets anciens et de clichés du Beyrouth de l'âge d'or, auteur de l'album Pure Nostalgia, est née une collection capsule époustouflante où des mini-voitures de collections jouent les fermoirs sur des sacs imprimés de paysages et de routes. Parfois le sac est à lui seul un concentré de nostalgie gourmande et se transforme en man'ouché, en biscuit Ghandour ou en pyramide Bonjus. Seules les Libanaises peuvent comprendre, mais aussi celles qui veulent retenir quelque chose de l'âme de Beyrouth. Lancée à la veille des fêtes de fin d'année dans le cadre d'un événement organisé de concert par Sarah's Bag et Pure Nostalgia, la collection a été entièrement vendue, mais elle marque d'une pierre blanche l'histoire de la créativité beyrouthine.


Sarah's Bag, l'une des marques les plus dynamiques du Liban et de la région, a fait de la culture pop son cheval de bataille. Créée par Sarah Beydoun à la suite d'une enquête dans la prison des femmes dans le cadre d'une thèse de sociologie, Sarah's Bag procure du travail aux prisonnières et prépare leur réinsertion. Les collections de sacs de cette marque devenue phare au Moyen-Orient...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut