Rechercher
Rechercher

Économie

L’enjeu touristique au cœur de la croissance du Liban

Selon le Conseil mondial du tourisme et du voyage (CMTV), l'industrie du voyage et du tourisme (IVT) a contribué à hauteur de 4,12 milliards de dollars (soit 9,3 % du PIB) à la croissance économique en 2012, tandis que sa contribution totale s'est établie à 11,14 milliards de dollars, soit 25,1 % du PIB la même année. Selon cette même source, le tourisme est ainsi un moteur majeur de la croissance économique pour le pays, toute amélioration de l'activité du premier ayant ainsi un impact positif sur le second.
Le nombre de touristes maintient sa tendance à la baisse amorcée en 2011, après une période de « boom » en 2010, année record pour le Liban. Le nombre de visiteurs a ainsi diminué de 10 % en comparaison avec 2012 et de 23,4 % en comparaison avec 2011, pour s'établir à 977 380 en septembre 2013, selon le dernier rapport de la BLOM Bank. À l'inverse, le nombre d'arrivées à l'aéroport de Beyrouth a connu une augmentation de 7,3 % en glissement annuel pour s'établir à 2,39 millions en septembre dernier. Cependant, précise le rapport, ce chiffre ne révèle pas une amélioration des chiffres du tourisme puisqu'il inclut les Libanais expatriés. C'est un ratio touristes/arrivées qui pourrait apporter un aperçu de l'évolution du secteur. Ce ratio montre une diminution du nombre d'entrants au Liban à des fins touristiques, passant de 78 % en 2011 à 48,8 % en 2012, et 40,9 % au cours des 9 premiers mois de 2013.

Selon le Conseil mondial du tourisme et du voyage (CMTV), l'industrie du voyage et du tourisme (IVT) a contribué à hauteur de 4,12 milliards de dollars (soit 9,3 % du PIB) à la croissance économique en 2012, tandis que sa contribution totale s'est établie à 11,14 milliards de dollars, soit 25,1 % du PIB la même année. Selon cette même source, le tourisme est ainsi un moteur majeur de...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut