Dernières Infos

Nasrallah : Muslmans et chrétiens libanais sont menacés par les radicaux en Syrie

Liban-Syrie
olj.com
25/05/2013

Le secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, a accusé les Etats-Unis et Israël d’être les principaux pays à soutenir la rébellion syrienne face au régime de Bachar el-Assad. Nasrallah s’exprimait à l’occasion de la fête de la résistance et de la libération, qui commémore le retrait de l'armée israélienne du sud du Liban en 2000 après 22 ans d'occupation.

« Une guerre mondiale a été lancée contre la Syrie, a dit le chef du Hezbollah. Tout le monde intervient en Syrie, mais la communauté internationale n’accuse que le Hebzollah pour son implication dans le conflit ». « La communauté internationale veut le départ de ce régime même si cela veut dire la destruction de la Syrie », a-t-il accusé.

« Une partie de l’opposition syrienne souhaite le dialogue, mais une autre partie travaille pour le compte des renseignements américains et israéliens. Il y a aussi les groupes armés sur le terrain, dominés principalement pas les mouvements takfiris », a encore ajouté Hassan Nasrallah, faisant allusion aux extrémistes sunnites.

« Ils sont venus de l’étranger pour combattre les forces syriennes nationales, a-t-il poursuivi, accusant « certains » pays arabes de financer et d’armer ces mouvements.

« La montée de ces mouvements radicaux ne constituent pas uniquement une menace pour les chiites au Liban, mais pour tous les Libanais, qu’ils soient musulmans ou chrétiens, a avertit le chef du Hebzollah.

 

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Émilie SUEUR

L’édito de Émilie SUEUR

De quelle violence parle-t-on ?

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants