Liban

Le PM rend hommage aux dirigeants du Bahreïn

OLJ
18/02/2013
La dernière déclaration du général Michel Aoun qui a tenu à proclamer publiquement son appui à l’opposition chiite au Bahreïn a placé sérieusement le Premier ministre Nagib Mikati dans l’embarras. Le chef du gouvernement a ainsi été amené à prendre contact par téléphone hier soir avec son homologue bahreïni, cheikh Khalifa ben Salman, à qui il a exprimé, selon une source officielle, « l’estime que le Liban porte aux dirigeants et au peuple de Bahreïn, notamment pour ce qui a trait aux efforts visant à assurer l’essor du royaume et à promouvoir son rôle avant-gardiste sur tous les plans arabe et international ».
M. Mikati a, d’autre part, affirmé à son homologue bahreïni que « le Liban respecte la souveraineté du Bahreïn ainsi que les décisions de ses dirigeants et ne s’ingère pas dans ses affaires intérieures ». « Les positions adoptées par certains leaders libanais reflètent un point de vue personnel et ne représentent pas la position du gouvernement libanais », a souligné M. Mikati à cheikh Khalifa ben Salman. La source officielle susmentionnée indique qu’il a été convenu au cours de l’entretien téléphonique d’hier soir que M. Mikati effectuera prochainement une visite à Bahreïn.
L’impact des propos du général Aoun a également été évoqué par le Premier ministre au terme d’un entretien qu’il a eu hier à midi avec le chef du législatif, Nabih Berry, à Aïn el-Tiné. En réponse aux questions des correspondants de presse, M. Mikati a déclaré sur ce plan : « En ce qui concerne l’affaire de Bahreïn, j’ai déjà déclaré, après m’être concerté avec le président Michel Sleiman, que cette opinion (exprimée par le chef du CPL) est un point de vue personnel. Même le général Michel Aoun a souligné dans sa déclaration que ce point de vue est personnel et ne représente pas la position du gouvernement. »
Et M. Mikati d’ajouter : « Conformément à la conférence de dialogue national et à la déclaration de Baabda, le gouvernement s’en tient à une attitude de neutralité pour tout ce qui a trait aux affaires régionales. Nous sommes attachés à des relations excellentes avec les pays du Golfe envers qui nous avons beaucoup de respect et d’amitié. »

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Pierre Hadjigeorgiou

Nous assistons a un grand écart de la part de Mikati qui ne sait plus s'il va se déchirer en deux a force de chercher a ménager et la chèvre et le chou, ou il va tenir le coup avant de quitter la scène politique. Une chose est sur, il y a laisser des plumes en veux tu en voila.

Talaat Dominique

"que le Liban porte aux dirigeants et au peuple de Bahreïn, notamment pour ce qui a trait aux efforts visant à assurer l’essor du royaume et à promouvoir son rôle avant-gardiste sur tous les plans arabe et international ».
il se fout de la gueule du monde, le rôle avant-gardiste c'est d'opprimer les chiites, avec des tortures , des licenciements. et tout le monde se tait, l'Europe, les USA et aussi le Liban

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Le sort des consultations parlementaires tributaire de Hariri... et de la rue

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

"La révolution en marche". Rejoignez maintenant la communauté des abonnés en vous abonnant dès 1$

Je poursuis la lecture

4

articles restants