Moyen Orient et Monde

En Syrie, les chrétiens espèrent un encouragement du pape

Reportage
OLJ
14/09/2012
Les chrétiens syriens espèrent obtenir un encouragement du pape à rester dans leur pays en dépit de la détérioration de la situation depuis le début de la révolte contre le régime.
Le souverain pontife « devrait dire aux chrétiens qu’ils doivent avoir le courage de ne pas partir », assure un étudiant syrien-catholique. « Sinon, la présence chrétienne dans la région ne se réduira qu’à une page de l’histoire. » Originaire d’Alep, il habite depuis cinq ans au Liban pour poursuivre ses études, et toute sa famille, fuyant la violence, l’a rejoint depuis deux mois. « Quand la contestation a commencé en Égypte, j’ai cru que cela se déroulerait pacifiquement en Syrie. Je n’ai jamais pensé qu’il y aurait la guerre », dit-il, assis dans un café d’Achrafieh, exprimant la crainte de ne pouvoir rentrer au pays.
Les chrétiens syriens représentent 5 % de la population de la Syrie et 10 % des habitants d’Alep. « Je voudrais que le Saint-Père dise aux chrétiens de Syrie de s’accrocher à leur foi et de ne pas partir », souligne de son côté une étudiante chrétienne orthodoxe, également originaire d’Alep, sous couvert d’anonymat. Il doit les exhorter « à rester forts dans leur pays et à se battre » pour leurs convictions, dit-elle.
Pour l’Église, l’enjeu des crises actuelles au Moyen et Proche-Orient est le sort des chrétiens et le risque d’émigration massive en raison de la poussée islamiste dans la foulée des révoltes arabes. La menace islamiste a conduit depuis 2003, année de l’intervention américaine en Irak, 550 000 chrétiens à quitter ce seul pays. Ils seraient actuellement 13 à 15 millions dans toute la région (sans compter quelque 1,5 million d’immigrés chrétiens dans le Golfe), mais leur pourcentage a beaucoup baissé.
Pour les chrétiens syriens, la plus grande peur en cas de chute du régime, c’est la prise de contrôle du pays par les islamistes. « Si Assad part, les Frères musulmans arriveront au pouvoir, et je doute qu’il y ait un avenir pour la communauté chrétienne avec ce nouveau régime », estime l’étudiante.

À la une

Retour à la page "Moyen Orient et Monde"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Billet de Kenza OUAZZANI

Le mauvais pari du gouvernement

Un peu plus de Médéa AZOURI

Power to the People

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants