X

À La Une

Dans la Bekaa, une opération anti-haschisch vire de nouveau à la mini-guerre

Lutte anti-drogue Des hommes armés ouvrent le feu sur des pompiers de la Défense civile qui tentaient de venir à bout d'un énorme incendie provoqué par les clashs.
olj.com
03/08/2012

Deux soldats de l'armée libanaise ont été blessés vendredi lorsqu'une opération de destruction de champs de cannabis dans le secteur Yammouné-Dar al-Wassiaa, dans la Békaa (Liban-est), a dégénéré en clashs entre les forces de l'ordre et des agriculteurs producteurs de haschisch, a rapporté l'Agence nationale d'information (ANI).

 

Citant un communiqué de l'institution militaire, l'ANI précise que des assaillants armés ont ouvert le feu sur les deux soldats qui aidaient les membres de la branche de lutte anti-drogue des Forces de sécurité intérieure (FSI) dans la destruction des champs de cannabis dans cette région.

 

Parallèlement, la chaîne de télévision LBC a indiqué que hommes armés ont ouvert le feu sur des pompiers de la Défense civile qui tentaient de venir à bout d'un énorme incendie, déclenché par les affrontement entre les agriculteurs et les autorités libanaises, dans un champs de cannabis.

 

Plus tôt dans la journée, la LBC avait indiqué que ces agriculteurs ont même tiré des roquettes de type B-7 sur les forces de l'ordre. L'armée libanaise a en outre bloqué la route de Yammouné, interdisant tout accès à la région, toujours selon la même source, alors que des hélicoptères survolaient la zone.

 

Ce n'est pas la première fois que les forces de l'ordre sont visées alors qu'elles sont à l'œuvre. Le 23 juillet, une opération de destruction de haschisch dans la Békaa avait déjà dégénéré en bataille rangée entre des éléments armés et les forces de l’ordre. Des batteries de mortier situées dans la partie ouest de Bouday ont d’abord lancé des obus en direction des forces légales, avant de leur tirer dessus avec des armes légères.

 

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

La lutte d’influence américano-russo-iranienne bat son plein

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué