Liban

Layoun : « Le site n’a aucune importance... »

OLJ
27/06/2012
L’ancien ministre de la Culture, Salim Wardy, avait proposé de transformer les 1 100 mètres carrés du site en parc archéologique et de modifier l’emplacement de l’une des trois tours prévues par le projet privé. Mais son successeur, Gaby Layoun, a finalement autorisé la destruction du site après les conclusions d’un comité scientifique composé d’archéologues libanais secondés par des experts internationaux.
« Les résultats montrent que le site n’a aucune importance et qu’il n’a aucun rapport avec des cales phéniciennes », a déclaré M. Layoun hier soir à l’AFP, estimant que l’étude menée sous le précédent ministre était erronée.
« On ne peut en aucun cas les attribuer à des cales sèches, ce n’est qu’une carrière ancienne », a-t-il insisté.

Des parkings
« C’est un site unique en son genre, il a été détruit au profit d’un projet de développement privé », s’est en revanche indignée l’archéologue Martine Francis. « Ils auraient pu décaler l’emplacement, mais ils veulent faire des parkings. Je suis dégoûtée. Je ne comprends pas comment un site de 3 000 ans peut être pulvérisé en une heure et demie », a-t-elle ajouté à l’AFP.

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Au-delà d’Idleb...

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué