Moyen Orient et Monde

Des chiites à Houla ?

OLJ
29/05/2012
Commentant les informations sur les massacres de Houla, une source libanaise haut placée a souligné que la population de cette localité compte une partie non négligeable de sunnites convertis au chiisme.
Le Conseil de sécurité de l’ONU, rappelle-t-on, se basant sur le rapport des observateurs, avait condamné la tuerie, soulignant que les victimes avaient été atteintes par des éclats d’obus d’artillerie ou exécutées à bout portant.
Interrogé par L’Orient-Le Jour sur le sujet, Fabrice Balanche, directeur du Groupe de recherches et d’études sur la Méditerranée et le Moyen-Orient, Maison de l’Orient et de la Méditerranée, estime que « si ce sont des chiites qui ont été tués, le régime se serait emparé de l’affaire rapidement et aurait amené des preuves sur un massacre perpétré par des salafistes », sachant que les milices pro-Assad, alaouites, ne vont pas éliminer des chiites. « Houla est un village sunnite et très sunnite comme tous les villages à la limite du territoire alaouite », affirme-t-il, ajoutant qu’ « il y a un village chiite à une vingtaine de km au sud de Houla : Taryn. Mais les familles ne se mélangent pas. S’il y avait vraiment des familles chiites à Houla, elles auraient quitté la ville depuis longtemps pour se réfugier à Taryn, vu le climat d’insécurité qui règne dans la région ».

À la une

Retour à la page "Moyen Orient et Monde"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

X
Déjà abonné ? Identifiez-vous
Vous lisez 1 de vos 10 articles gratuits par mois.

Pour la défense de toutes les libertés.