X

À La Une

Tony Fadell, le "parrain" américano-libanais de l’iPod, réinvente le thermostat

Personnalité

Après avoir quitté Apple, l'informaticien a créé sa propre compagnie, "Nest".

olj.com
27/10/2011

Personne ne pouvait savoir quel nouveau projet mijotait Tony Fadell lorsqu'il a démissionné de chez Apple, en 2008, après dix ans de bons et loyaux services. mais tout le monde savait qu'il mijotait quelque chose. A commencer par son épouse, qui lui aurait demandé, selon le magazine Wired : "Que vas-tu créer maintenant?".

 

Après avoir conçu l’iPod pour Apple, puis dirigé la division iPod et iPhone de l'entreprise à la pomme, cet informaticien américain d’origine libanaise crée à nouveau la surprise en lançant le tout premier produit conçu par la compagnie "Nest", qu’il a fondé il y a deux ans : un thermostat (oui, un thermostat), mais aussi intelligent qu’un Smartphone.

 

L'appareil, baptisé "Nest Learning Thermostat", "apprend" vos habitudes et fonctionne en conséquent. En d'autres termes, l’objet sait adapter la température ambiante de votre maison en fonction des conditions "ambiantes", comme l’intensité de la lumière, la chaleur extérieure ou même le nombre de personnes présentes à l'intérieur.

Des caractéristiques qui peuvent faire baisser la facture énergétique d'un foyer d’au moins 30%, selon Nest.

L’appareil dispose également d’une connexion Wi-Fi, ainsi qu’une application iPhone, permettent à ses utilisateurs de le manipuler à distance.

 

L'"iPod" des thermostats.

 

Sur le plan du design, le thermostat "intelligent", simple, élégant et moderne de Fadell est aux thermostats réguliers ce qu’a probablement été l’iPod aux baladeurs MP3 classiques à sa sortie sur le marché : une claque.

 

"Nous voulons que ces appareils soient perçus comme étant des produits électroniques et non seulement comme des produits ménagers, a expliqué à Reuters, M. Fadell, 43 ans. Je veux que ce soit un gadget qui attire l’attention, et que les gens voudraient exposer avec fierté dans leur maison".

 

Aux Etats-Unis, plus de 150 millions de thermostats sont installés dans les foyers. 60% de ces appareils sont manuels, indique celui que le magazine Fortune surnommait "le prochain Steve Jobs". "L’iPhone et le iPod sont de très belles inventions, dit M. Fadell, mais il s’agit avec Nest de concilier technologie  et environnement". "C’est désormais possible", dit-il.

 

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Sabbagha Antoine

Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien. Bravo encore une fois pour Tony Fadell.



Antoine Sabbagha

JABBOUR André

- - Après Steve Jobs le Syrien , voilà Tony Fadell le Libanais qui fait parler de lui en termes élogieux et une reconnaissance internationale ,, Ils n'ont pas fini avec nous , et nous n'avons pas dit notre dernier mot . Reste à savoir sur le plan local ; pour qui votent ces deux géants et monstres de la technologies et de l'invention ! Le premier n'étant plus là pour le savoir , reste Tony , celui qui nous intéresse à nous Libanais , puisqu'il est des nôtres , je ferai en sorte de le sonder bientôt , et vous promet une réponse franche . J'ai déjà mon opinion , vu son profil qui correspond aux nôtres ; les travailleurs et non les assistés .

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants