Liban

Vaches mortes : les trois bateaux coupables identifiés

OLJ
27/08/2010
L'enquête du ministère de l'Environnement dans l'affaire des vaches mortes trouvées sur des plages libanaises depuis mardi a porté ses fruits. Selon le communiqué du ministère publié hier, trois bateaux transportant des bovins sont entrés au port de Beyrouth les 16, 17 et 20 août. L'un d'eux avait à son bord 16 vaches mortes, le second 13 et le troisième 3. Les capitaines des bateaux ont signé un engagement à la demande du port de Beyrouth, les enjoignant de jeter les animaux morts en mer hors des eaux territoriales libanaises. Toutefois, poursuit le communiqué, quand les vaches sont apparues sur la côte libanaise, et grâce à la coordination entre les ministères de l'Environnement et de la Justice, le parquet du Nord s'est saisi de l'affaire, a délivré des mandats d'amener à l'encontre des capitaines des trois navires et a demandé la saisie des bateaux.
Il s'est cependant avéré que le dernier bateau a quitté le port le 21 août, c'est-à-dire deux jours avant l'apparition des premières vaches sur la côte. De ce fait, souligne le communiqué, il a été convenu que le ministre de l'Environnement enverra une lettre dans les vingt-quatre heures au ministère de la Justice pour coordonner avec la direction du port de Beyrouth et avec les services de sécurité, afin de prendre des mesures juridiques et dissuasives contre les bateaux concernés en cas de retour à Beyrouth.
Par ailleurs, la Défense civile a retiré hier de l'eau toutes les vaches repérées sur la côte de Batroun jusqu'à Madfoun, suite aux contacts effectués par le ministre de l'Environnement Mohammad Rahal et des défenseurs de l'environnement, dès les premières heures du matin.

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Salam, Mikati et Siniora en Arabie : un rééquilibrage face à l’influence iranienne grandissante

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants