Rechercher
Rechercher

Liban

« No comment » de Daniel Bellemare

Le procureur du TSL, Daniel Bellemare, a opposé hier un « no comment » absolu à líinformation du Der Spiegel. « Nous ne ferons aucun commentaire sur les aspects opérationnels de l'enquête en cours », a fait savoir un communiqué officiel diffusé par son bureau.
En voici le texte intégral : « D'abord, l'approche médiatique publique du procureur Daniel Bellemare a été et continue d'être une approche de principe et responsable qui accorde la priorité absolue à la nécessité de préserver l'intégrité de l'enquête, en particulier par le biais de son caractère confidentiel. De ce fait, et en accord avec cette approche, le bureau du procureur, fidèle à ses principes, ne fera aucun commentaire sur les aspects techniques de l'enquête en cours.
« Deuxièmement, depuis son entrée en fonctions comme procureur, et auparavant depuis sa prise en charge comme président de la commission d'enquête de l'ONU, le procureur Bellemare a constamment refusé de réagir aux spéculations et allégations rapportées par les médias au sujet des résultats de l'enquête. Le bureau du procureur affirme donc quíil ne débattra pas de la question à travers les médias.
« Troisièmement, le bureau du procureur souligne que la seule source d'informations fiable au sujet de l'enquête est celle que fournit le procureur lui-même ou son porte-parole officiel.
 « Enfin, le bureau du procureur réaffirme qu'il agit selon les critères éthiques les plus absolus et que la procédure qu'il suit est basée sur l'évidence, objective, neutre et impartiale, et ne laisse aucune place à des conclusions préétablies. »


Le procureur du TSL, Daniel Bellemare, a opposé hier un « no comment » absolu à líinformation du Der Spiegel. « Nous ne ferons aucun commentaire sur les aspects opérationnels de l'enquête en cours », a fait savoir un communiqué officiel diffusé par son bureau.En voici le texte intégral :...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut