Actualités

SCULPTURE - Journée portes ouvertes aujourd’hui dans son nouvel atelier* Randa Nehmé, une artiste inspirée

CHRONOLOGIE
24/07/2008
C’est à partir de 18 heures que Randa Nehmé reçoit ses amis et tous ceux qui partagent sa passion pour le beau dans son nouveau lieu de création et de travail. Réunion informelle, à l’occasion d’un déménagement, qui marque la fin d’un instant et le début d’une nouvelle histoire, avec un même thème, la sculpture. «J’ai mis du temps à habiter les murs, confie l’artiste qui les habite à présent parfaitement. Si je ne m’identifie pas à un endroit, ni moi ni mes sculptures ne pouvons y vivre.?» Après Paris et Gemmayzé où elle avait pignon sur rue pendant 3 ans, Randa Nehmé a installé son inspiration passée, ses œuvres et son inspiration future, un atelier et des travaux en mutation quotidienne, dans un espace qui dégage sérénité et rigueur. Un peu comme elle, à la fois calme, lorsqu’elle est «?à l’intérieur de ces murs?», et intolérante quand elle doit en ressortir. «?Ce n’est pas un lieu de passage, précise-t-elle, l’atelier est situé corniche du Fleuve, celui qui vient doit vraiment avoir envie d’être là.?» Après une première édition à Gemmayzé, il y a deux ans, où les portes de son atelier étaient ouvertes pour deux week-ends et un second rendez-vous durant quatre jours, l’an passé, Randa Nehmé invite donc le public à une journée, plutôt une soirée portes ouvertes sur ses créations. «?Pour le plaisir de partager un moment autour d’un verre?», elle a mis en place des œuvres récentes et d’autres, plus anciennes, qui décrivent la diversité de son talent et des matériaux utilisés. Bronze, pierre, marbre blanc se côtoient ainsi en toute harmonie. Visite guidée «?J’aime de plus en plus les formes verticales, poursuit l’artiste,?elles illustrent pour moi la communication entre terre et ciel.?» Autour de Iota, une sculpture en bronze qui a été exposée récemment au Grand Palais, à Paris, placée au centre de l’espace, Randa a planté ses repères sous formes de sculptures de taille et d’inspiration différentes. On peut ainsi découvrir « à voir sans avoir?», comme elle l’écrit, entre autres sculptures, le tourbillonnant Fierté, … Au bord’elles, un groupe de femmes qui attendent en s’abandonnant, sur un escalier très graphique, … Ce lion de nulle part?, un lion presque abstrait en pierre locale qui a pris toutes les libertés offertes par l’artiste. Ou encore, blotti dans l’atelier de travail,?… Mon plus beau sourire c’est moi… , une œuvre taillée directement, qui prend forme et visage durant ses huit heures de travail quotidien. «?Je fonctionne au fur et à mesure, avec beaucoup de rigueur, et j’épure, j’affine, tout en gardant l’énergie nécessaire, la puissance, la finesse et le volume. Je suis passionnée, ravie, je souffre, je suis contente. Mon rêve est de créer une œuvre où il n’y a rien?!?» Carla HENOUD * Atelier de sculpture Randa Nehmé, Victoria Tower, corniche du Fleuve. Tél.?: 03/210081.

À la une

Retour au dossier "Actualités"

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants