Rechercher
Rechercher

Actualités

Balkans Le Kosovo obtiendra son indépendance avant la fin mai, affirme Burns

« Nous allons faire circuler aujourd’hui avec nos alliés européens le projet d’une résolution du Conseil de sécurité qui, nous espérons, conduira à une indépendance du Kosovo à la fin de ce mois », a déclaré hier le sous-secrétaire d’État américain Nicholas Burns, en marge d’un sommet des chefs d’État et de gouvernement des Balkans et de hauts responsables de l’Union européenne, à Zagreb. « Les États-Unis soutiennent fortement l’indépendance du Kosovo », a-t-il ajouté. Le Conseil de sécurité doit décider du statut de la province serbe, peuplée à 90 % d’Albanais, qui réclament une séparation d’avec la Serbie, sur la base du plan proposé par le médiateur de l’ONU, Martti Ahtisaari. Celui-ci préconise l’indépendance de la province, surveillée initialement par une mission internationale chapeautée par l’UE. La Serbie et son alliée traditionnelle, la Russie, sont résolument opposées au plan Ahtisaari, qui est en revanche soutenu par les États-Unis et l’UE. Moscou a menacé d’opposer son veto au Conseil de sécurité à l’approbation du plan Ahtisaari, tandis que Belgrade a proposé une « autonomie surveillée » pour la province que les Serbes considèrent comme le berceau historique de leur nation.

« Nous allons faire circuler aujourd’hui avec nos alliés européens le projet d’une résolution du Conseil de sécurité qui, nous espérons, conduira à une indépendance du Kosovo à la fin de ce mois », a déclaré hier le sous-secrétaire d’État américain Nicholas Burns, en marge d’un sommet des chefs d’État et de gouvernement des Balkans et de hauts responsables de l’Union...