Rechercher
Rechercher

Actualités - CHRONOLOGIE

La face cachée de John F. Kennedy

Un nouveau livre affirmant révéler les secrets les plus sulfureux du président américain John F. Kennedy vient de sortir en librairie, déjà précédé d’une virulente controverse.
Le livre «The Dark Side of Camelot», écrit par Seymour Hersh, un journaliste couronné du prestigieux prix Pulitzer pour sa couverture du massacre de My Lai durant la guerre du Vietnam, démolit un peu plus le mythe du président assassiné, passablement mis à mal ces dernières années dans des dizaines d’ouvrages.
Seymour Hersh présente John Kennedy comme un être immoral, obsédé par le sexe, lié à la Mafia, et qui aurait tenu secret un bref premier mariage en 1947 avec une femme du monde de Palm Beach (Floride), annulé ensuite par l’Eglise catholique.
Fondant notamment son enquête sur des entretiens avec d’anciens agents du service secret, Hersh révèle que l’ancien président se faisait procurer quasi quotidiennement des prostituées par des assistants de la Maison-Blanche, outre ses liaisons régulières.
Le résultat de cette libido débridée, selon Hersh, est que JFK était affligé de maladies vénériennes et représentait en outre une cible facile pour des chantages politiques, qui l’auraient forcé plusieurs fois à verser de fortes sommes d’argent.
Le livre indique également que le président Kennedy et son frère Robert, l’Attorney General (ministre de la Justice), étaient en faveur des projets d’assassinat du président cubain Fidel Castro et du leader congolais Patrice Lumumba.
Le livre s’appuie, selon l’auteur, sur des entretiens de membres de l’ancienne administration Kennedy, des interviews d’anciennes maîtresses et de membres de la Mafia, de même que des documents récemment déclassifiés par le FBI et 14 enregistrements inédits du président assassiné.
Avant même sa sortie, le livre, dont des extraits ont été récemment publiés dans le magazine «Vanity Fair», a provoqué des réactions passionnées de la part d’historiens proches de l’ancien président et de la famille Kennedy.
«Ce livre est un ramassis pathétique d’histoires fumeuses», a estimé Theodore Sorensen, conseiller de l’ancien président dans une interview au «New York Times» dimanche.
«Ce livre est une fiction et nous ne ferons pas de commentaires sur ce tissu de méchancetés et d’insinuations», a indiqué pour sa part un porte-parole du sénateur Edward Kennedy, frère du président assassiné.
Seymour Hersh défend quant à lui fermement son ouvrage, tiré à 350.000 exemplaires et pour lequel il aurait reçu une avance de 1,2 million de dollars.
«J’ai mis tous ces trucs sur le sexe parce que cela démontre vraiment sa personnalité, son imprudence, sa conviction d’être au-dessus de la loi», a-t-il expliqué au «New York Times».
Toutefois la crédibilité du journaliste a été récemment mise en question après la découverte que des documents, portant sur les relations entre l’actrice Marilyn Monroe et le président, étaient en réalité des faux, le forçant à supprimer in extremis un chapitre du livre. (AFP)

Un nouveau livre affirmant révéler les secrets les plus sulfureux du président américain John F. Kennedy vient de sortir en librairie, déjà précédé d’une virulente controverse.Le livre «The Dark Side of Camelot», écrit par Seymour Hersh, un journaliste couronné du prestigieux prix Pulitzer pour sa couverture du massacre de My Lai durant la guerre du Vietnam, démolit un peu plus...