Rechercher
Rechercher

Monde - Élections

Dans les quartiers chics de Paris, un vote libanais teinté de colère et d’incertitude

Déçus par Emmanuel Macron et en l’absence de candidats traditionnels du centre droit, ces Franco-Libanais sont soumis à un véritable casse-tête électoral.

Dans les quartiers chics de Paris, un vote libanais teinté de colère et d’incertitude

Hamze Lakkis, un entrepreneur franco-libanais de 42 ans, attablé avec son associé à la brasserie Malakoff, place du Trocadéro, dans le 16e arrondissement de Paris. Photo Amélie Zaccour

S’il y a un parti auquel il faut faire barrage, pour Marianne*, c’est celui d’Emmanuel Macron. Son inaction au Liban et vis-à-vis du « génocide à Gaza » l’a « dégoûtée », témoigne cette habitante du 15e arrondissement, devant la vitrine de...
S’il y a un parti auquel il faut faire barrage, pour Marianne*, c’est celui d’Emmanuel Macron. Son inaction au Liban et vis-à-vis du « génocide à Gaza » l’a « dégoûtée », témoigne cette habitante du 15e arrondissement, devant la vitrine de...
commentaires (8)

Voter pour un parti raciste qui nie la double nationalité et qui ment, encore plus que les politiciens traditionnels, en permanence, quelle honte ! L'extrême droite a rarement rendu le pouvoir après un succès électoral, une France fachiste, cela ne s’est pas vu depuis 1940 ! Cela ne sera pas différent en France.

TrucMuche

18 h 09, le 30 juin 2024

Tous les commentaires

Commentaires (8)

  • Voter pour un parti raciste qui nie la double nationalité et qui ment, encore plus que les politiciens traditionnels, en permanence, quelle honte ! L'extrême droite a rarement rendu le pouvoir après un succès électoral, une France fachiste, cela ne s’est pas vu depuis 1940 ! Cela ne sera pas différent en France.

    TrucMuche

    18 h 09, le 30 juin 2024

  • J' ai voter pour la liste la plus "extrémiste" de DROITE pour que la France ne devienne jamais ni le Liban (avec ses invasions et armées d'occupation), ni les États-Unis (et son wokisme anglo-saxon). Pour que la France redevienne la France : Royale et Catholique. Pour la France aux Français, pour les Français d'abord. Libannais par mon père, par mon nom, par mon catholicisme oriental melkite, je n'ai jamais cessé de servir la France comme officier dans des régiments d'élite de la plus Armée du monde, et en politique en accompagnant Jean-Marie LE PEN dans tous ses combats !

    Nicolas ZAHAR

    12 h 01, le 25 juin 2024

  • Les Libanais n'ont rien appris de l'histoire de leur pays. Ils ont vécu les invasions de réfugiés Palestiniens, la guerre que ces derniers nous ont fait subir, voient la France dans la même situation que notre pays dans les années 70 et votent pour les insoumis ou Macron en fonction des positions Françaises sur ... Gaza??? Mais ils sont débiles ou quoi? Ils ont oublié que la libération de la Palestine passait par Jounieh? Que Hamas est l'allié du Hezbollah qui détruit le pays? Un seul parti mérite les voix des Franco-Libanais: RECONQUÊTE ... Le seul a même de leur assurer un avenir paisible.

    Pierre Christo Hadjigeorgiou

    11 h 56, le 25 juin 2024

  • Je ne comprend pas comment on peut voter dans son nouveau pays d’accueil en fonction de la m politique que ce dernier entreprend vis à vis son pays d’origine. Si le Liban vous importe tellement retournez “chez vous” et laissez les locaux voter en fonction de ce qui importe localement

    Roger Xavier

    15 h 25, le 24 juin 2024

  • Sauf erreur, vous allez voter pour l'avenir d’un pays qui vous accueille à des élections françaises me semble t’il. Cessez donc de tout mélanger !

    Vero M

    14 h 55, le 24 juin 2024

  • Forte contradiction entre le reproche à Macron de ne pas assez soutenir le Hamas et le reproche qui lui est fait de négocier avec le Hezbollah. Hamas Hezbollah...c'est pourtant bien le même combat avec l'appui inconditionnel de l'Iran. Pourquoi les Libanais ne se soucient pas d'abord de leur Liban, qui doit être préservé contre un Iran qui veut le coliniser.

    Michel Le Tallec

    13 h 15, le 24 juin 2024

  • Comme l’a si bien dit un ministre, la France politique va devenir le Liban mais sans le soleil. Aucun parti ne sera majoritaire et on se dirige vers 3 blocs ayant le même poids. L’Italie est passée par ce stade jusqu’à ce que l’extrême droite l’emporte. Ce sera sans doute le cas en 2027 en France. En attendant le Liban pourra toujours envoyer en France des émissaires spéciaux spécialistes en gestion de crise politique : Berri, Joumblat, Bassil et Riad Salame pour soutenir les banques françaises

    Lecteur excédé par la censure

    09 h 02, le 24 juin 2024

  • De Villepin absent aux législatives ! C'est bel et bien une catastrophe pour la France , car c'était le seul qui pouvait encore la sauver de la libanisation ! Finie la France !

    Chucri Abboud

    03 h 05, le 24 juin 2024

Retour en haut