Rechercher
Rechercher

Moyen Orient et Monde - États-Unis

Des drapeaux du Hezbollah et du Hamas brandis au cours d’une manifestation pro-palestinienne à New York

« Tout New-Yorkais qui défend la paix ne peut se tenir à côté de ceux qui agitent des drapeaux du Hamas et du Hezbollah », déclare Eric Adams, le maire de la ville.

Des drapeaux du Hezbollah et du Hamas brandis au cours d’une manifestation pro-palestinienne à New York

Des drapeaux du Hezbollah et de la Palestine agités lors d'une marche à New York, le 11 juin 2024. Capture d'écran Freedom New TV

Des drapeaux du Hamas et du Hezbollah ont été brandis parmi la foule de manifestants au cours d'une marche à New York lundi, rapporte le média américain de droite Freedom New TV (FNTV) et selon plusieurs vidéos du rassemblement publiées par les organisateurs sur les réseaux sociaux.

L’organisation pro-palestinienne Within Our Lifetime (WOL) avait organisé ce lundi 10 juin des manifestations devant des institutions culturelles de la ville de New-York, se disant « investies contre le génocide », dans le cadre d’une « journée de colère pour Gaza ». Le groupe avait appelé sur la plateforme X à « mener des actions autonomes toute la journée » en réponse au « génocide en cours contre le peuple palestinien ».

Lire aussi

Le Qatar menace d'expulser les dirigeants du Hamas s'ils refusent l'accord de cessez-le-feu

Selon CNN, avant de marcher vers Wall Street, où se tenait l’exposition NOVA en hommage aux victimes des attaques du 7 octobre lors du festival de musique en Israël, les manifestants se sont rassemblés à Union Square. « Il était assez surréaliste que cette manifestation ait lieu à l'extérieur d'une exposition commémorant des centaines de vies perdues », a déclaré lundi la porte-parole de l'exposition, Michelle Rojas, à la chaîne.

Les manifestants, majoritairement vêtus de keffiehs et portant des drapeaux palestiniens, ont envahi le métro de New York pour se rendre à Wall Street, rapporte encore FNTV. Des dizaines de policiers assuraient la sécurité dans les wagons bondés. Sur place, le chef de WOL a qualifié l'exposition NOVA de « propagande sioniste », tandis que des centaines de manifestants scandaient des slogans et brandissaient face à des contre-manifestants pro-israéliens. Selon la vidéo de WOL, le drapeau du Hezbollah et du Front Populaire de libération de la Palestine étaient bien en vue pendant la manifestation, et certains militants arboraient un bandeau du Hamas. Le maire de la ville, Eric Adams, a qualifié la manifestation de « pur antisémitisme ». « Tout New-Yorkais qui défend la paix ne peut se tenir à côté de ceux qui agitent des drapeaux du Hamas et du Hezbollah, en particulier pendant une exposition commémorant les victimes du massacre du Nova Music Festival », a-t-il ajouté dans un message publié sur le réseau X.

La manifestation a pris une tournure violente lorsque des militants ont jeté des barricades et affronté les forces de l'ordre. Plusieurs manifestants ont été placés en garde à vue et 23 ont été libérés avec une convocation au tribunal pénal, selon le département de la police de la ville de New York. On ne sait pas exactement combien de manifestants ont été arrêtés, conclut CNN.

La Maison-Blanche a condamné la manifestation qui s'est déroulée devant l'exposition de New York, la qualifiant de « scandaleuse et déchirante ». « Les bannières profanes d'organisations terroristes ne devraient flotter nulle part, et surtout pas dans les rues américaines. L'antisémitisme n'a pas sa place aux États-Unis. » a déclaré le porte-parole de la Maison Blanche Andrew Bates dans un communiqué, selon CNN.

Des drapeaux du Hamas et du Hezbollah ont été brandis parmi la foule de manifestants au cours d'une marche à New York lundi, rapporte le média américain de droite Freedom New TV (FNTV) et selon plusieurs vidéos du rassemblement publiées par les organisateurs sur les réseaux sociaux.L’organisation pro-palestinienne Within Our Lifetime (WOL) avait organisé ce lundi 10 juin des...
commentaires (3)

Palestine vaincra , Mais quelle Palestine toutefois les autorités palestiniennes critiquent ouvertement l’ingérence de l’Iran dans ses affaires et d’alimenter la guerre et d’arrêter de solliciter les sacrifices du peuple palestinien pour des causes iraniennes مكة أدرى بشعابها

William SEMAAN

17 h 29, le 12 juin 2024

Tous les commentaires

Commentaires (3)

  • Palestine vaincra , Mais quelle Palestine toutefois les autorités palestiniennes critiquent ouvertement l’ingérence de l’Iran dans ses affaires et d’alimenter la guerre et d’arrêter de solliciter les sacrifices du peuple palestinien pour des causes iraniennes مكة أدرى بشعابها

    William SEMAAN

    17 h 29, le 12 juin 2024

  • Qu'on manifeste un soutien à la population de Caza, rien de plus normal. Mais comment peut-on, en même temps, soutenir le Hamas et le Hezbollah, qui sont totalement (conjointement avec Israël) responsables de son massacre? Y a-t-il encore un neurone en état de marche dans la tête de ces gens?

    Yves Prevost

    14 h 35, le 12 juin 2024

  • La guerre n'est pas encore devenue une guerre mondiale , mais on peut dire qu'elle est PLANÉTAIRE : Elle a déjà dicisé le monde en colonialiste et anti-impérialiste ! Palestine vaincra !

    Chucri Abboud

    14 h 17, le 12 juin 2024

Retour en haut