Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Tensions

Paris déplore "les provocations" russes aux frontières de l'Estonie, la Finlande et la Lituanie

Le ministre français des Affaires étrangères et européennes Stéphane Sejourne (à droite), la ministre allemande des Affaires étrangères Annalena Baerbock et le ministre polonais des Affaires étrangères Radoslaw Sikorski discutent lors d'une promenade dans le « Park an der Ilm » en marge des discussions du Triangle de Weimar à Weimar, dans l'est de l'Allemagne, le 22 mai 2024. Photo AFP/Ronny HARTMANN

Le chef de la diplomatie française a déploré vendredi la multiplication des "provocations" de la Russie aux frontières de l'Estonie, de la Finlande et de la Lituanie. 

"La Russie a multiplié les provocations (...) Pleine solidarité face à ces actions agressives inacceptables", a réagi Stéphane Séjourné dans un message posté sur X. "Nous suivons attentivement la situation aux côtés de nos alliés, qui agissent avec calme et sang-froid", a-t-il ajouté. 

Les garde-côtes estoniens avaient indiqué jeudi que leurs homologues russes avaient retiré pendant la nuit des bouées placées sur la rivière Narva, qui sépare les deux pays, dans le cadre d'un différend survenu à la frontière.

La Première ministre estonienne Kaja Kallas a évoqué un "incident frontalier", alors que la Lituanie et d'autres pays de la région entretiennent des relations tendues avec la Russie en raison de son invasion de l'Ukraine. 

Mercredi, c'est la Finlande et la Lituanie qui avaient demandé à Moscou de s'expliquer sur son projet de modifier unilatéralement sa frontière maritime avec les deux pays, estimant qu'il pourrait s'agir d'un nouvel acte de guerre "hybride".

Selon un projet de résolution du ministère russe de la Défense publié mardi, Moscou envisage d'étendre ses eaux territoriales à partir de janvier 2025 en modifiant sa frontière dans la mer Baltique avec la Finlande et la Lituanie.

Cette nouvelle frontière permettrait à Moscou de déclarer russes les zones maritimes finlandaises et lituaniennes. Les frontières de la Russie dans la région de Kaliningrad et dans le golfe de Finlande seraient aussi modifiées, selon le document.


Le chef de la diplomatie française a déploré vendredi la multiplication des "provocations" de la Russie aux frontières de l'Estonie, de la Finlande et de la Lituanie. 

"La Russie a multiplié les provocations (...) Pleine solidarité face à ces actions agressives inacceptables", a réagi Stéphane Séjourné dans un message posté sur X....