Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Internet

Accusé d'avoir copié la voix de Scarlett Johansson pour ChatGPT, le patron d'OpenAI s'excuse

L'actrice américaine Scarlett Johansson, à son arrivée à la première du film "Asteroid City", le 13 juin 2023 à New York. ANGELA WEISS/AFP

Une voix qui ressemble à s'y méprendre à celle de Scarlett Johansson: accusé d'avoir copié la voix de l'actrice par le biais de ChatGPT, le directeur général d'OpenAI, Sam Altman, s'est excusé mardi, annonçant dans la foulée la suspension de Sky, la voix générée par intelligence artificielle incriminée.

"Par respect pour Madame Johansson, nous avons suspendu l'utilisation de la voix de Sky dans nos produits. Nous nous excusons auprès de Mme Johansson pour ne pas avoir mieux communiqué", a indiqué Sam Altman, selon une déclaration transmise par courriel à l'AFP par OpenAI.

L'actrice accuse l'entreprise ainsi que son patron d'avoir volontairement et à son insu copié sa voix. "J'ai été choquée, en colère et incrédule que M. Altman ait mis au point une voix qui ressemblait si étrangement à la mienne que mes amis les plus proches et les médias ne pouvaient pas faire la différence", a-t-elle ainsi expliqué dans un communiqué, publié lundi en fin de journée.

"En septembre dernier, j'ai reçu une offre de Sam Altman, qui souhaitait m'embaucher pour être la voix de l'actuel système ChatGPT 4.0", a-t-elle aussi raconté. "Il a dit qu'il pensait que ma voix réconforterait les gens", a-t-elle détaillé, soulignant avoir alors "décliné l'offre".

Scarlett Johansson a en outre expliqué que M. Altman a "insinué que la similitude était intentionnelle, en tweetant un seul mot, +Her+". Un mot signifiant "elle" en anglais, mais aussi le titre du film où la comédienne était la voix d'un système d'intelligence artificielle et dont les créateurs de ChatGPT n'ont pas caché s'inspirer.

"La voix de Sky n'est aucunement une imitation de celle de Scarlett Johansson", a cependant assuré OpenAI dans un article posté sur son blog, assurant qu'elle avait été développée avec la voix d'une autre actrice professionnelle.

"Deepfakes"

Sam Altman a réaffirmé dans sa déclaration que "la voix de Sky n'est pas celle de Scarlett Johansson et n'a jamais été censée lui ressembler. Nous avons casté la voix de l'actrice derrière Sky avant tout contact avec Mme Johansson".

L'actrice a affirmé de son côté avoir "été obligée d'engager un conseiller juridique, qui a écrit deux lettres à M. Altman et OpenAI, (...). Par conséquent, OpenAI a accepté à contrecœur de supprimer la voix +Sky+".

"À une époque où nous sommes tous aux prises avec les +deepfakes+ et la protection de notre propre image, notre propre travail, notre propre identité, je pense que ces questions méritent une clarté absolue", a-t-elle déploré, disant attendre "avec impatience" que soit adoptée "une législation appropriée pour contribuer à garantir la protection des droits individuels".

OpenAI a de son côté détaillé la manière dont elle a travaillé, avec des acteurs professionnels, afin de créer plusieurs voix numériques, qu'elle a appelé Breeze, Cove, Ember, Juniper et, donc, Sky.

Nouvelles voix à venir

Cette affaire intervient quelques jours après qu'OpenAI a annoncé dissoudre son équipe dont la mission était d'atténuer les éventuels dangers à long terme d'une IA trop intelligente.L'annonce avait été marquée par le départ d'un des cofondateurs de l'entreprise, Ilya Sutskever, ainsi que du responsable de l'équipe, Jan Leike.

"OpenAI doit devenir une entreprise qui place la sécurité de l'IA générale avant toute autre considération", avait écrit M. Leike vendredi sur X. Sam Altman avait exprimé son regret de le voir partir, ajoutant qu'il "a raison, nous devons faire plus, c'est notre objectif".

L'entreprise a présenté lundi la nouvelle version de son produit-phare, avec GPT-4o, aux performances améliorées et au comportement qui se veut plus proche des humains, la rendant par ailleurs gratuite pour tous les utilisateurs.

"A l'avenir, vous devez vous attendre à disposer d'encore plus d'options car nous comptons ajouter des voix à ChatGPT pour mieux répondre aux intérêts divers et aux préférences des utilisateurs", a ajouté OpenAI sur son blog.

Une voix qui ressemble à s'y méprendre à celle de Scarlett Johansson: accusé d'avoir copié la voix de l'actrice par le biais de ChatGPT, le directeur général d'OpenAI, Sam Altman, s'est excusé mardi, annonçant dans la foulée la suspension de Sky, la voix générée par intelligence artificielle incriminée.

"Par respect pour Madame Johansson,...