Rechercher
Rechercher

Économie - Inflation

Nouvelle hausse des salaires des fonctionnaires en Syrie

Nouvelle hausse des salaires des fonctionnaires en Syrie

Un drapeau de la Syrie. Photo d'archives AFP

Le président syrien Bachar el-Assad a décrété lundi une hausse de 50 % des salaires des fonctionnaires et des pensions de retraite, dans un pays où près de treize années de guerre ont épuisé l’économie. En août, M. Assad avait déjà décrété une hausse de 100 % des salaires des fonctionnaires et retraités, parallèlement à une levée des subventions sur l’essence. Selon deux décrets présidentiels promulgués lundi soir, les salaires et pensions de retraite des fonctionnaires civils et militaires sont augmentés de moitié. Avant cette décision, le salaire d’un fonctionnaire oscillait entre 20 et 40 dollars, selon le taux du marché noir. Les décrets fixent également le salaire mensuel minimum dans le secteur privé à 278 910 livres syriennes, environ 19 dollars au taux du marché noir.

En Syrie, plus de 90 % de la population vit sous le seuil de pauvreté, selon l’ONU. Depuis le début de la guerre en 2011, la monnaie nationale a perdu plus de 99 % de sa valeur, alors que le dollar s’échangeait à 47 livres syriennes avant le conflit. Cette dépréciation a entraîné une flambée des prix dans le pays où les commerçants déterminent leurs prix en fonction de la valeur de la livre sur le marché parallèle.

Lundi, la livre syrienne a atteint environ 14 500 livres pour un dollar, selon des sites de surveillance non officiels du taux de change, alors que le taux officiel est fixé par les autorités à 12 500 livres pour un dollar.

Le pays traverse une profonde crise économique en raison d’une flambée des prix des matières premières, de coupures d’électricité quasi permanentes et de pénuries de carburant.

La guerre en Syrie a fait plus d’un demi-million de morts, déplacé des millions de personnes et ravagé les infrastructures. En 2024, 16,7 millions de personnes, dont 5,5 millions de déplacés, auraient besoin d’aide humanitaire, contre 15,3 millions en 2023, selon l’ONU.

Le président syrien Bachar el-Assad a décrété lundi une hausse de 50 % des salaires des fonctionnaires et des pensions de retraite, dans un pays où près de treize années de guerre ont épuisé l’économie. En août, M. Assad avait déjà décrété une hausse de 100 % des salaires des fonctionnaires et retraités, parallèlement à une levée des subventions sur l’essence....

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut