Rechercher
Rechercher

Sport - Tennis

Masters WTA : Ons Jabeur défend la cause saoudienne

Alors que l'hypothèse d'installer le Masters WTA dans le royaume du Golfe fait polémique dans le monde du tennis, la joueuse tunisienne s'est déclarée en faveur de la candidature saoudienne.

Ons Jabeur tapant un revers lors de son match face à Paula Badosa en demi-finale du Masters 1000 d'Indian Wells 2021. Clive Brunskill/AFP

La joueuse de tennis tunisienne Ons Jabeur, ancienne n° 2 mondiale, a apporté samedi son soutien à l'organisation en Arabie saoudite des Masters de tennis WTA qui suscite des critiques. La 6e joueuse mondiale a jugé que ceux qui s'opposaient à cette possibilité devraient « mieux s'informer » de l'engagement des autorités saoudiennes en faveur du sport.

Elle a apporté son soutien à la réponse apportée par l'ambassadrice d'Arabie saoudite à Washington, la princesse Reema bint Bandar al-Saud, aux ex-joueuses Chris Evert et Martina Navratilova. Celles-ci avaient appelé la semaine dernière les dirigeants du tennis féminin à renoncer à organiser le Masters de fin d'année dans ce royaume du Golfe.

L'ambassadrice s'était dit « profondément peinée » par la prise de position des deux joueuses qui, selon elle, ne rend pas justice aux progrès réalisés ces dernières années dans son pays.  « La réponse de la princesse Reema a été incroyable, mesurée et élégante et toutes les joueuses ont été impressionnées par la manière dont elle a répondu » à l'éditorial publié dans le Washington Post par Chris Evert et Marina Navratilova.

« Nous voulons évidemment aller là-bas, personnellement, je veux aller là-bas », a-t-elle ajouté, estimant que cela était « une source d'inspiration, pas seulement pour les femmes mais aussi pour les hommes ».

Contrat de sponsoring

L'Arabie saoudite utilise depuis quelques années le sport comme levier diplomatique. Le royaume conservateur a accueilli en 2023 son premier tournoi ATP, le Next Gen à Djeddah, et des matches exhibition Novak Djokovic-Carlos Alcaraz et Aryna Sabalenka-Ons Jabeur.

« Je pense que c'est très important de le faire. Si le Masters est organisé là-bas, je serais l'une des joueuses qui le soutiendra, non seulement pour jouer là-bas mais pour y faire campagne, pour y aller et faire beaucoup plus que jouer au tennis », a espéré la joueuse tunisienne qui vient de signer un contrat de sponsoring avec la marque Kayanee qui appartient au fonds public d'investissement saoudien.

« Je pense que les gens devraient mieux s'informer de ce qui se passe en Arabie saoudite, sur la manière dont le pays s'améliore et je pense que c'est important de ne pas écouter seulement un côté », a-t-elle encore jugé.

Pour répondre à ses nouvelles ambitions tennistiques, le royaume du Golfe s'était déjà attaché les services de Rafael Nadal, devenu le mois dernier le nouvel ambassadeur de sa fédération de tennis.

La joueuse de tennis tunisienne Ons Jabeur, ancienne n° 2 mondiale, a apporté samedi son soutien à l'organisation en Arabie saoudite des Masters de tennis WTA qui suscite des critiques. La 6e joueuse mondiale a jugé que ceux qui s'opposaient à cette possibilité devraient « mieux s'informer » de l'engagement des autorités saoudiennes en faveur du sport.

...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut