Rechercher
Rechercher

Politique - Liban-Sud

L’armée libanaise à nouveau sous le feu israélien

L’armée libanaise à nouveau sous le feu israélien

Des habitants inspectent une maison détruite par une frappe israélienne à Majdel Zoun, au Liban-Sud, le 8 décembre 2023. Photo AFP

Au 63e jour de la guerre opposant Israël et le Hamas, les affrontements entre l’État hébreu et le Hezbollah se poursuivaient vendredi à la frontière sud, érigée par le parti chiite en front de soutien au mouvement palestinien. Vendredi, les bombardements n’ont pas épargné l’armée libanaise, dont une base navale à Ras Naqoura a été visée par des obus israéliens. La troupe a également annoncé que son centre hospitalier, basé dans la localité de Aïn Ebel (Bint Jbeil), a été la cible de bombardements israéliens. Ces attaques ont fait trois blessés légers.Ces attaques interviennent quelques jours après la frappe israélienne du 5 décembre, qui a tué le sergent Abdel Karim Moqdad et blessé plusieurs de ses camarades. Tel-Aviv avait assuré qu’il s’agissait d’un « accident » et avait présenté ses excuses.

L'édito de Issa GORAIEB

Massacre high-tech

Plus tôt dans la journée de vendredi, le commandant de l’armée Joseph Aoun a rendu visite aux soldats blessés à la suite de cette attaque. Le général a fait le point sur leur état de santé, louant leurs « sacrifices pour accomplir leur mission » et leur souhaitant un prompt rétablissement.Les bombardements israéliens ont également visé de nombreuses localités du Liban-Sud. Des obus israéliens sont tombés entre les villages de Chihine et Jibbein (caza de Tyr), alors que des tirs d’artillerie ont touché plusieurs autres villages et que des obus sont tombés aux abords de Kfarchouba (Hasbaya). Des attaques similaires ont été recensées aux abords de Dhaïra (tyr) et Adaïssé (Marjeyoun). Dans ce contexte, une femme de 81 ans a été légèrement blessée après que sa maison dans le village frontalier de Marwahine (Tyr) a été touchée par des tirs d’artillerie israéliens, a déclaré un habitant du village à L’Orient-Le Jour. La veille, un civil avait été tué dans une frappe contre son habitation dans le village de Majdel Zoun (caza de Tyr).De son côté, le Hezbollah a attaqué un site israélien à Misgav Am et touché une position d’artillerie à Khirbet Maar. Il a également ciblé, à deux reprises, le site de Roueissat el-Alam, sur les collines de Kfarchouba. Par ailleurs, des sources sécuritaires ont déclaré à L’Orient-Le Jour que des missiles avaient été tirés sur la position israélienne d’al-Raheb, en face de Aïta el-Chaab (Bint Jbeil).Le Hezbollah a annoncé la mort de quatre de ses combattants, sans préciser où ils ont été tués. Le bilan des morts dans les rangs du parti s'élève à 98 depuis le début du conflit, selon notre décompte. En parallèle, le directeur de l’Observatoire syrien des droits de l’homme Rami Abderrahmane a déclaré à l’AFP que « quatre combattants opérant pour le compte du Hezbollah » ont été tués dans une frappe de drone israélienne survenue vendredi contre une voiture à Madinat al-Baas, sur le territoire syrien, près de la frontière avec Israël. M. Abderrahmane n’était pas en mesure de préciser si ces combattants étaient syriens ou non, mais a assuré qu’ils ne faisaient pas partie de l’armée syrienne.

Au 63e jour de la guerre opposant Israël et le Hamas, les affrontements entre l’État hébreu et le Hezbollah se poursuivaient vendredi à la frontière sud, érigée par le parti chiite en front de soutien au mouvement palestinien. Vendredi, les bombardements n’ont pas épargné l’armée libanaise, dont une base navale à Ras Naqoura a été visée par des obus israéliens. La troupe a...

commentaires (3)

L’armée doit quitter ces postes et laisser le Hezbollah se débrouiller on n’a marre du Hamas , Hezbollah et Israël tous les trois de terroristes

Eleni Caridopoulou

21 h 47, le 09 décembre 2023

Tous les commentaires

Commentaires (3)

  • L’armée doit quitter ces postes et laisser le Hezbollah se débrouiller on n’a marre du Hamas , Hezbollah et Israël tous les trois de terroristes

    Eleni Caridopoulou

    21 h 47, le 09 décembre 2023

  • Que fait notre armée dans cette galère? Elle devrait s’éloigner le plus possible des positions des agresseurs pour se préserver vu le but initial des combattants du HB de la mêler de force dans leur bataille qu’ils ont décidé seul et par conséquent dé en subir seuls les conséquences. Le tour de l’armée viendrait plus tard, lorsque ces usurpateurs de nos frontières seront chassés pour les remplacer et les dissuader d’y revenir.

    Sissi zayyat

    13 h 39, le 09 décembre 2023

  • Le message israélien est clair: "Si le hezbollah ne cesse pas de nous embêter, le Liban et son armée en seront tenus pour responsables".

    Yves Prevost

    07 h 16, le 09 décembre 2023

Retour en haut