Rechercher
Rechercher

Sport - Basket

Riyadi reprend ses bonnes habitudes en WASL

Le club de Manara a entamé la défense de son titre continental par une large victoire (96-67) sur le terrain d’al-Wahda, jeudi à Damas.

Riyadi reprend ses bonnes habitudes en WASL

Ali Mansour en action lors de la victoire de Riyadi face à al-Wahda en phase de groupes de la WASL 2023/2024, jeudi à Damas. Photo FIBA

Malgré les remous provoqués par la marée orange qui s’est emparée des tribunes du stade al-Fayha’ de Damas, Riyadi a aisément décroché sa première victoire en Superligue ouest-asiatique (WASL).

Cette entrée en lice sur la scène continentale a été plus tardive que prévu au sein de ce groupe B, privé de l’un de ses membres depuis le 15 novembre dernier : à savoir le club palestinien de l’Orthodoxe de Beit Sahour, qui a dû renoncer à sa participation à la compétition en raison de la situation sécuritaire en Cisjordanie depuis le début de la guerre entre le Hamas et Israël.

Défaits à deux reprises depuis le début du championnat libanais, dominés par leur rival Sagesse, qui est quant à lui invaincu, les tenants du titre ont repris leurs bonnes habitudes en Coupe asiatique en livrant une prestation complète dans la capitale syrienne. Menés par Waël Arakji, auteur de 18 points, les joueurs d’Ahmad Farran ont pris un départ canon en infligeant un cinglant 17-2 à leurs adversaires en début de rencontre. Une avance que les Libanais ont continué à gérer tout au long de la rencontre, grâce notamment aux 16 unités de Sani Sakakini. Ce fut ensuite au tour du centre bosnien Elmedin Kikanovic de s’illustrer et d’empiler à son tour 18 points en y ajoutant 10 rebonds et 3 blocs défensifs.

L’équipe locale a eu le mérite de ne jamais abdiquer et parviendra même à revenir à cinq points (30-25), en milieu de 2e quart-temps, notamment grâce à son meilleur joueur, le meneur américain Jomaru Johad Brown et ses 23 points. Mais c’était compter sans le réveil de Karim Zeinoun, le meilleur titeur à 3 points du championnat libanais la saison passée, qui a empilé 7 points d’affilée pour permettre à Riyadi de rentrer à la mi-temps avec une avance confortable de 16 points (43-27).

La domination du club de Manara n’a plus jamais été remise en question durant toute la seconde période, et les champions du Liban en titre termineront la partie sur le score sans appel de (96-67). Un large succès qui leur permet de se hisser en tête du groupe B.

« Nous savions que nous allions faire face à une foule nombreuse. Nous devions donc commencer très fort pour aspirer l’énergie d’al-Wahda. Nous en avons parlé tôt dans le vestiaire et nous avons fait ce que nous avions décidé de faire : Nous nous en tenons au plan. Et nous avons fait ce que nous avions prévu. C’est pourquoi nous avons pu terminer le match avec 29 points d’avance. Nous avons joué un excellent basket-ball. Nous avons fait preuve d’altruisme. Tout le monde a contribué offensivement et défensivement. C’est une belle victoire pour nous. »

Malgré les remous provoqués par la marée orange qui s’est emparée des tribunes du stade al-Fayha’ de Damas, Riyadi a aisément décroché sa première victoire en Superligue ouest-asiatique (WASL). Cette entrée en lice sur la scène continentale a été plus tardive que prévu au sein de ce groupe B, privé de l’un de ses membres depuis le 15 novembre dernier : à savoir le club...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut