Rechercher
Rechercher

Agenda - Coopération

Accord entre l’Université La Sagesse et l’ordre des avocats de Tripoli

Accord entre l’Université La Sagesse et l’ordre des avocats de Tripoli

À la signature de l’accord de coopération entre l’Université La Sagesse et l’ordre des avocats de Tripoli. Photo ANI

L’Université La Sagesse, représentée par son président, le professeur George Nehmé, a signé un accord de coopération avec l’ordre des avocats de Tripoli, représenté par la présidente de l’ordre Marie-Thérèse Kawal, autorisant les étudiants de quatrième année de la faculté de droit à se former au Comité d’aide judiciaire sous la supervision d’avocats qualifiés.

Cet accord, qui est le second du genre après celui signé avec l’ordre des avocats de Beyrouth, s’inscrit dans le cadre des programmes de la Clinique juridique des droits de l’homme de la faculté de droit de l’université pour offrir aux étudiants la possibilité de travailler sur des cas réels et d’acquérir de l’expérience en plus du cursus universitaire.

Le professeur Nehmé a souligné que « l’université souhaite offrir aux étudiants la meilleure formation en droit, en termes d’adhésion aux valeurs d’intégrité, de justice et d’importance du pluralisme sociétal (…) L’accord avec le barreau de Tripoli reflète le souci de l’Université La Sagesse d’accueillir des avocats dont le travail ne se limite pas à la capitale Beyrouth, mais qui s’intéresse à toutes les villes du pays ».

Mme Kawal a dans une conférence adressée aux étudiants rappelé « le rôle du barreau qui complète celui des établissements d’enseignement dans la diffusion de la culture juridique et la protection des droits de l’homme et de la dignité ». Elle a aussi mis l’accent sur la mise en œuvre des lois internationales et sur leur application. « La profession est basée sur le rejet de l’injustice. Elle représente une relation de contact direct et quotidien avec des valeurs. »

Le doyen de la faculté de droit et membre du barreau de Tripoli, Chadi Saad, a tenu à remercier Marie-Thérèse Kawal et à témoigner des grands efforts qu’elle mène depuis des années et surtout depuis qu’elle a accédé à son poste au barreau de Tripoli « avec engagement et dévouement ».

L’Université La Sagesse, représentée par son président, le professeur George Nehmé, a signé un accord de coopération avec l’ordre des avocats de Tripoli, représenté par la présidente de l’ordre Marie-Thérèse Kawal, autorisant les étudiants de quatrième année de la faculté de droit à se former au Comité d’aide judiciaire sous la supervision d’avocats qualifiés.Cet...