Rechercher
Rechercher

Politique - Éclairage

Hezbollah-Jamaa islamiya : de frères d'armes à alliés politiques ?

Historiquement barricadé dans la « zone grise » de l'échiquier libanais, le mouvement frériste a pris les armes contre Israël aux côtés de l'« axe de la résistance » pour redorer son image.

Hezbollah-Jamaa islamiya : de frères d'armes à alliés politiques ?

Des partisans de la Jamaa islamiya manifestent en soutien à la Palestine, le dimanche 29 octobre, dans le centre-ville de Beyrouth. Photo Mohammad Yassine.

Au Liban-Sud, le Hezbollah n’est pas seul face à Israël. Il y a les factions palestiniennes, mais aussi la Jamaa islamiya. Depuis le début du Déluge d’al-Aqsa le 7 octobre, ce petit parti sunnite libanais affilié aux Frères musulmans (tout comme le...
Au Liban-Sud, le Hezbollah n’est pas seul face à Israël. Il y a les factions palestiniennes, mais aussi la Jamaa islamiya. Depuis le début du Déluge d’al-Aqsa le 7 octobre, ce petit parti sunnite libanais affilié aux Frères musulmans (tout comme le...
commentaires (3)

Quelle salade russe…..

Eleni Caridopoulou

17 h 10, le 02 novembre 2023

Tous les commentaires

Commentaires (3)

  • Quelle salade russe…..

    Eleni Caridopoulou

    17 h 10, le 02 novembre 2023

  • La guerre déclenchée en Israël représente une bombe à fragmentations qui a touché le monde entier dont les conséquences se font sentir entre l’occident et le sud global. Le but de cette manœuvre est de scinder le monde en groupuscules ou les autocrates assoiffés d’empires s’allient pour l’occasion où des califs en herbe se sentent leur pousser des ailes pour étendre leur domination à coup de guerres et de sang versé. On voit des organisations jadis isolés s’allier avec leurs ennemis d’hier sous la bannière communautaire qui sont des alliances circonstancielles qui ne peuvent que les mener tous à leur perte puisque tout le monde sait que le monde arabe se divise aussitôt qu’il s’agit de remplacement de coq sur les différents poulaillers. Erdogan veut chapeauter les sunnites pendant que Nasrallah se prépare à les ramener sous sa jelabah. MBS a ouvert la porte de son poulailler aux renards, les mollahs lors de ses dernières rencontres avec eux, une erreur fatale qui lui a coûté cher.

    Sissi zayyat

    10 h 52, le 02 novembre 2023

  • Le sunnite a une préférence à la paix. Les haririens ne seront jamais d’accord pour s’armer. C’est à l’armée libanaise de s’occuper de défendre l’as frontières libanaises et de bouter les sionistes hors du Liban. Et quand aux autres sunnites qui veulent aider le Hamas, ils doivent se considérer comme miliciens et résistant tout comme le Hezbollah mais sans se mêler de la politique libanaise, ce que le Hezbollah est en train de faire.

    Mohamed Melhem

    06 h 29, le 02 novembre 2023

Retour en haut