Rechercher
Rechercher

Moyen-Orient - Qatar

Début des travaux pour accroître la production d'un important gisement de gaz

Le logo de TotalEnergies à La Défense, à Paris, le 28 mai 2021. Photo d'archives AFP

Le géant énergétique QatarEnergy a entamé mardi les travaux d'un projet visant à accroître la production du plus grand gisement de gaz naturel liquéfié (GNL) au monde, afin de renforcer sa position de leader mondial du secteur.

L'émir du Qatar, Cheikh Tamim ben Hamad Al-Thani, a présidé une cérémonie organisée à l'occasion sur le site du projet North Field Expansion à Ras Laffan, à 80 km au nord de Doha."Ce projet fait partie de notre stratégie visant à consolider la position du Qatar en tant que producteur mondial de GNL", a souligné l'émir sur X (ex-Twitter).

Il s'agit d'un "bond en avant vers le leadership du pays dans le domaine de l'énergie", a renchéri Le ministre de l'Energie, Saad Al-Kaabi. Le Qatar devrait ainsi accroître sa production de GNL de plus de 60%, pour atteindre 126 millions de tonnes par an d'ici à 2027. La production supplémentaire doit démarrer en 2026.

"Cette expansion intervient à un moment crucial car elle va contribuer de manière importante à (diversifier) le mix énergétique à un moment où nous connaissons de nombreuses fluctuations géopolitiques", a ajouté M. Al-Kaabi. Les pays asiatiques, notamment la Chine, le Japon et la Corée du Sud, constituent le principal marché pour le gaz du Qatar, qui est de plus en plus recherché par les pays européens depuis le début de l'invasion de l'Ukraine par la Russie l'an passé.

Le PDG du groupe français TotalEnergies, Patrick Pouyanné, a déclaré à des journalistes que cette expansion était un "énorme projet" à un moment où la demande de GNL de l'Europe augmente. "Nous avons besoin de plus d'offre. Le marché reste fragile. Ce projet est important et soulagera le marché", a ajouté M. Pouyanné.

En septembre 2022, Total a signé un accord de 1,5 milliard de dollars avec QatarEnergy, lui donnant une participation de 9,3% dans le projet North Field South du Qatar, la deuxième phase d'expansion du champ gazier. En juin, le géant français est devenu le premier partenaire de la première phase d'expansion, North Field East, en investissant plus de 2 milliards de dollars pour une part de 25%.

Le Qatar est l'un des principaux producteurs mondiaux de GNL, aux côtés des Etats-Unis, de l'Australie et de la Russie. Le champ North Field renferme environ 10% des réserves de gaz naturel connues dans le monde, selon QatarEnergy.

Le géant énergétique QatarEnergy a entamé mardi les travaux d'un projet visant à accroître la production du plus grand gisement de gaz naturel liquéfié (GNL) au monde, afin de renforcer sa position de leader mondial du secteur.

L'émir du Qatar, Cheikh Tamim ben Hamad Al-Thani, a présidé une cérémonie organisée à l'occasion sur le site du...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut