Rechercher
Rechercher

Sport - Formule 1

Verstappen royal en Belgique pour une 8e victoire consécutive en GP

La Belgique était le dernier rendez-vous pour la F1 avant la trêve estivale. 

Verstappen royal en Belgique pour une 8e victoire consécutive en GP

Le pilote néerlandais de Red Bull Racing Max Verstappen, après avoir remporté le Grand Prix de Belgique de formule 1 sur le circuit de Spa-Francorchamps, à Spa, le 30 juillet 2023. Photo John Thys/AFP

Un roi empereur en son royaume : sans surprise, Max Verstappen a encore fait honneur à son statut de leader au championnat du monde de formule 1 en remportant en Belgique sa huitième victoire consécutive cette saison, devant son coéquipier chez Red Bull Sergio Pérez et la Ferrari de Charles Leclerc. À l'extinction des feux sur le légendaire tracé de Spa-Francorchamps couvert de nuages menaçants, le poleman Leclerc le savait : derrière lui, les surpuissantes Red Bull allaient être difficiles à contenir.

Le Monégasque ne s'est pas trompé puisque dès les premiers tours de roue, Pérez, deuxième sur la grille, a pris l'avantage sur la Ferrari. Derrière, Verstappen – parti d'une inhabituelle 6e position à cause d'une pénalité pour avoir changé sa boîte de vitesse – a bénéficié d'un accrochage en début de course entre l'Australien Oscar Piastri (McLaren) et l'Espagnol Carlos Sainz (Ferrari) pour se hisser au 4e rang dès la fin du premier tour. Le Néerlandais a ensuite déroulé, dépassant tour à tour le septuple champion du monde Lewis Hamilton (Mercedes) puis, quelques minutes plus tard, Leclerc. Après huit tours, il était deuxième derrière Pérez.

Porté par la clameur d'un public majoritairement acquis à sa cause, il aura fallu 17 tours pour que le natif de Hasselt, à moins d'une centaine de kilomètres du tracé ardennais, prenne l'avantage sur son coéquipier. Le double champion en titre, qui signe son 3e succès consécutif à Spa en F1, possède désormais une avance stratosphérique de 125 points sur son premier poursuivant Sergio Pérez, auteur de son deuxième podium consécutif en GP.

Alpine voit le bout

Comme en Hongrie le week-end dernier, Lewis Hamilton termine au pied du podium mais récupère tout de même le point du meilleur tour. Il devance l'Espagnol Fernando Alonso, 5e, au volant de son Aston Martin. Derrière, les pilotes Alpine Esteban Ocon et Pierre Gasly finissent respectivement 8e et 11e. Un solide résultat pour l'équipe française qui avait subi deux doubles abandons consécutifs sur les deux derniers GP (en Grande-Bretagne début juillet et en Hongrie le week-end dernier). Vendredi, l'écurie avait d'ailleurs annoncé se séparer de son directeur Otmar Szafnauer à l'issue de cette 12e manche de la saison. L'Américain paie le manque de performance de l'écurie, seulement 6e au championnat du monde des constricteurs. Depuis le début de la saison, Alpine peine à répondre à son objectif de se rapprocher du top 3 du championnat annoncé en février.

Logiquement attendues après leurs performances sur les deux derniers GP, les McLaren de Piastri et de Lando Norris faisaient figure de favorites pour tenir tête à Red Bull. Rendez-vous manqué pour l'équipe britannique, puisque Piastri a dû abandonner après son accrochage avec Sainz. Lando Norris, deuxième lors des deux dernières courses, termine seulement 7e. La veille, Piastri avait fini à une impressionnante 2e place de la course sprint pour sa première saison en F1, devant le Français Pierre Gasly (Alpine), mais derrière... Verstappen.

Sur le légendaire circuit de Spa-Francorchamps, niché entre collines et forêts des Ardennes belges, la pluie, qui a joué les trouble-fêtes vendredi et samedi, jour de sprint, n'a fait qu'une courte apparition peu avant la mi-course dimanche. Insuffisant pour bouleverser la hiérarchie. La Belgique était le dernier rendez-vous pour la F1 avant la trêve estivale. Le paddock retrouvera le chemin des circuits le week-end du 27 août pour le GP des Pays-Bas, sur le tracé côtier de Zandvoort. Porté par les acclamations de son « Oranje army », Verstappen aura désormais l'occasion, chez lui, d'égaler le record de neuf victoires consécutives de l'Allemand Sebastian Vettel. 

Un roi empereur en son royaume : sans surprise, Max Verstappen a encore fait honneur à son statut de leader au championnat du monde de formule 1 en remportant en Belgique sa huitième victoire consécutive cette saison, devant son coéquipier chez Red Bull Sergio Pérez et la Ferrari de Charles Leclerc. À l'extinction des feux sur le légendaire tracé de Spa-Francorchamps couvert de nuages...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut