Rechercher
Rechercher

Politique - ÉCLAIRAGE

Pourquoi Jihad Azour divise les députés de la contestation

Quatre membres du bloc du changement doivent se prononcer d’ici au 14 juin sur la candidature du haut fonctionnaire du FMI contestée par Halimé Kaakour et Cynthia Zarazir.

Pourquoi Jihad Azour divise les députés de la contestation

Les 13 députés de la contestation à Baabda – avant l’éclatemlent du bloc – le 23 juin 2022. Archives Dalati et Nohra

Alors que les deux principaux partis chrétiens, le bloc du Renouveau et certains indépendants ont tranché en faveur de la candidature de Jihad Azour, les députés de la contestation avancent en rangs dispersés. Mark Daou et Waddah Sadek ont annoncé...
Alors que les deux principaux partis chrétiens, le bloc du Renouveau et certains indépendants ont tranché en faveur de la candidature de Jihad Azour, les députés de la contestation avancent en rangs dispersés. Mark Daou et Waddah Sadek ont annoncé...
commentaires (26)

Quel gâchis ce groupe minoritaire et quelle déception.

Danielle Nasr

21 h 40, le 09 juin 2023

Tous les commentaires

Commentaires (26)

  • Quel gâchis ce groupe minoritaire et quelle déception.

    Danielle Nasr

    21 h 40, le 09 juin 2023

  • Je voulais surtout exprimer le fait qu’il faut agir plutôt que réagir ! J’ai voté pour un monsieur de la minorité l’année dernière qui a récolté plus de voix que Zarazir et pourtant elle est devenue députée après un bizarre calcul. Dommage parce que ce monsieur aurait pu voter utilement au lieu de polémiquer inutilement.

    Wow

    22 h 58, le 08 juin 2023

  • Curieux tout ça est-ce qu’ils sont payés par le tandem chiite ?

    Eleni Caridopoulou

    20 h 10, le 08 juin 2023

  • Kaakour et Zarazir, c'est trop demander. Qu'est ce que vouz voulez au juste ? Entre un candidat qui signe à l'aveuglette pour le compte des milices et alliés, et un homme non affilié, qui connaît les moyens pour gérer la crise, malgré qu'il n'aurait pas les mains libres pour le faire, vous voulez quoi? Peut-être, vous préférez le chaos, merci.

    Esber

    19 h 38, le 08 juin 2023

  • De toutes façons le hezbollah va voter contre tout président. S'il y a un candidat accepté par tout le groupe en dehors du Hezbollah, et qui est reconnu intègre et compétent, il faut le reprendre, même s'il a été rejeté une première fois. S'il n'y a pas encore de consensus avec ces dames, se méfier d'elles serait sage!!Qu'en serait-il de Michel Moawad ou de M. Aoun ? Ne pourraient-ils pas avoir la majorité actuellement? Bonne chance à notre Liban adoré! Ne lâchez pas!

    Hélène SOMMA

    18 h 41, le 08 juin 2023

  • Je constate que certains et ils sont nombreux ne sont pas prêt à voir une pratique différente de l'exercice parlementaire par ces nouveaux député.es vue les commentaires systematiquement virulents de certains lecteurs envers eux comme si ces nouveaux arrivants au parlement sont les responsables de tous les maux du Liban et des Libanais. C'est lassant à la fin. Ne vous trompez pas de cible s'il vous plaît.

    Khairallah Issam

    17 h 54, le 08 juin 2023

  • Et ils s’étonnent ensuite que les libanais ne croient plus en aucun d’eux. A chaque échéance importante dans notre pays, nous avons des nouveaux venus, vendus pour compliquer une démarche démocratique sous prétexte qu’ils sont plus patriotes que ceux qui les ont élus. Voyons ces nullards où vont ils mener le pays en prétextant le sauver. Ils sont encore plus à blâmer que nos ennemis désignés depuis des décennies puisqu’ils font leur jeu en se cachant derrière leur statut de députés alors qu’ils ne sont que des agents doubles élus pour semer la M.

    Sissi zayyat

    15 h 15, le 08 juin 2023

  • Députés de l'incompétence...pas de la contestation

    Emile G

    14 h 43, le 08 juin 2023

  • Ces dames ont la mémoire courte, surtout celle qui s’est faite traitée de cafards et ses collègues d’infortune ne sont pas en reste. Ils se font insulter, vilipender, humilier et en redemandent. A croire que ces gens ont joué aux patriotes juste pour obtenir leur poste et fanfaronner parce que députés élus par des patriotes qui ont la naïveté de croire en eux. Ils ne s’en sortiront pas indemnes de cet acte de trahison suprême s’ils décident d’aller jusqu’au bout de leurs conneries qui ne tiennent pas debout. On ne les a pas élu pour trahir mais pour sauver le pays, un détail dont ils font mine d’oublier en jouant aux plus futés et ne avançant des argumentations plus débiles les unes que les autres en prenant leurs électeurs pour des cruches à leur image.

    Sissi zayyat

    14 h 41, le 08 juin 2023

  • Est-ce qu'il faut un président d'autant plus désigné juste pour combler un vide? Le président doit se présenter avec un programme et faire compagne pour être élu sur cette base, non? et directement par le peuple. Mais ceci n'est pas encore possible et en bonus il y a 3 présidents, république, premier ministre, et parlement et chacun regarde dans sa direction. Enfin de compte je serais à la place des députés de la contestation, je n'agirais pas autrement.

    Khairallah Issam

    13 h 47, le 08 juin 2023

  • Kaakour et Zarazir sont-elles au service du Hezbollah ?? Rien ne justifie autrement leur comportement hystérique.

    Wow

    12 h 42, le 08 juin 2023

  • FRANGIE / AZOUR PILE OU FACE ? Même carte : pour demain , à court ou long terme, toujours perdante . Si nous continuons à BÂTIR NOS CHÂTEAUX EN ESPAGNE , on va rester dans le NUAGE « THAOURA » ! Tant qu’on s’accuse et on continue de vanter des ray-ban, des TAYYOUNE, LA GRANDEUR D’UNE GUERRE civile Etc. Avec ce genre de distorsions mentales, nous n’avons aucune chance .Il faut changer notre façon de penser et trouver UN COMMUN, peut-être UN PRÉSIDENT .

    aliosha

    11 h 33, le 08 juin 2023

  • Le président elu par ces même députés est un président qui défi les principes politiques des libanais qui ne font pas parti de la moumanaa. Donc défi n'est pas tabou. Ensuite, le candidat Michel Mouawad a présenté son programme politique, économique présidentiel minutieusement, pourtant jusqu'à ce jour je n'ai pas entendu une explication de ses opposants qui critique même un point de son agenda. Mr. Gihad Azour a toutes les qualités académiques, diplomatiques et les connaissances économiques pour être un candidat valable, par contre politiquement I il est un candidat de compromis plutôt au centre. Mesdames est messieurs députés vu la crises politique est économique le peuple à le droit à votre explication explicite pour ne pas passer au devoir d'élire un président sans plus de délai.

    Sarkis Dina

    10 h 15, le 08 juin 2023

  • Ces "députés" contestataires ont ils simplement conscience de la gravité de la situation, persister dans l’opposition systématique par simple goût de la contradiction ou même d'entretenir cette d'ambiguïté met en péril tout projet de redressement du pays, ont ils seulement conscience de la portée de leurs décisions, peut être devraient ils consulter leurs bases ou tout simplement subissent ils des pressions ... oublient ils qu'ils ont été élus sur la base d'une contestation et que leur comportement nous mène à réiterer une situation que tout le monde connait..

    C…

    10 h 12, le 08 juin 2023

  • PECHEURS... APPAS ! PROMESSES ! INTIMIDATIONS ! CHOIX ? HA..HA ! BELEMENT/HERBE ! TRAITRISE ! ET LE COUP EST FAIT !!!

    JE NE COMMENTE PAS. JE PARLE AU PEUPLE.

    10 h 10, le 08 juin 2023

  • Juste par curiosité, c’est monté jusqu’à combien le prix de votre voix, m’sieudames les dé putés du parle ment? Vous voulez encore faire monter les enchères?

    Gros Gnon

    10 h 05, le 08 juin 2023

  • Pour commencé sans défi entre plusieurs candidats il n'y a pas d'élections. Donc tous candidats par définition sont des candidats de défies. De même dans toutes activités compétitives sportives, intellectuelles ou politiques. Arrêter de rendre ce mot tabou, le défi est nécessaire pour des élections correctes. Du coup, le président actuel élu par ces même du

    Sarkis Dina

    09 h 58, le 08 juin 2023

  • Ça suffit de tergiverser! C’est une honte de le faire quand le pays Liban n’a plus rien d’un pays. Voyez vous comment vit la population libanaise? Sentez vous avec elle? ceux qui font la fine bouche! J’en doute fort. Bravo Mr Barakat et Hadjigiorgiou. C’est bien louche tout ça ceux qui disent non mais….sans donner de raisons valables. Êtes vous pour le Liban?et sa survie puis renaissance?

    RIGA Pavla

    09 h 51, le 08 juin 2023

  • Madame, la députée Kaakour. représentante du peuple , contrairement à ce que vous avez déclaré, vous avez l’obligation, Madame de justifier votre choix par des arguments solides. Vous ne pouvez pas déclarer que ce n’est pas à vous n’de justifier votre prise de position. vous avez des comptes à rendre à ceux qui vous ont élu pour les représenter au parlement

    Jimmy Barakat

    09 h 37, le 08 juin 2023

  • mais trois de ces deputes travaillent depuis des annees pour les SR libanais (Jamil el Sayed) et les SR Syriens de l'epoque....

    MOBIUS

    09 h 09, le 08 juin 2023

  • Je ne veux pas leur faire de la peine a ces messieurs-dames, mais ces dit députés de la contestations confirment, persistent et signent qu'ils sont aussi nuls que dangereux pour le pays. De par leurs comportements stupides ils ont offert le contrôle du parlement au Hezbollah et, a présent, participent a lui laisser le pays. Ils ont fait bêtises sur bêtises et ils veulent encore être consultés? Ils ne sont même pas unis et ne savent pas ce qu'ils veulent. C'est carrément du n'importe quoi et du en même temps la ou l'emporte le vent. Ils doivent comprendre qu'aujourd'hui le Hezbollah a une force paramilitaire et criminelle entre les mains. Celle-ci doit être balancé par une opposition politique qui tiennent les règnes du pouvoir pour limiter les dégâts. Ce n'est pas en étant négationnistes qu'ils y arriveront. S'il insistent tant a avoir un candidats mou, que l'un d'eux se présente et qu'ils le soutiennent tous. Même cela ils en sont incapables. Seul deux d'entre eux ont compris les enjeux, les autres sont a jeter a la poubelle. Ils ont certifié qu'ils sont incapables d’apporter un changement a la vie politique en temps de crise.

    Pierre Christo Hadjigeorgiou

    09 h 00, le 08 juin 2023

  • Pourquoi ne pas organiser une presentation a la TV. pour chaque candidat, dévoiler sa vision , son programme, sa façon de gérer le Pays pour le sauver de l’abîme ou nous sommes...éventuellement organiser un face a face comme dans tous les Pays démocratiques

    Assioun Gabriel

    08 h 58, le 08 juin 2023

  • Effectivement 11 milliards c’est moins que les 40 milliards disparus dans le ministère de l’Energie ces dernières années

    Lecteur excédé par la censure

    08 h 44, le 08 juin 2023

  • Mais que veulent-ils donc? La politique est lart du possible. Il ne s'agit pas de voter pour le meilleur candidat, mais pour le meilleur candidat POSSIBLE, c-à-d qui PEUT être élu. "l’argument majeur (...) : l’impossibilité pour le haut responsable du FMI d’être élu". Etrange raisonnement: Avec nos voix, Azour peut être élu. Sans nos voix, c'est impossible. Nous n'allons donc pas voter pour lui. Ainsi il ne peut être élu et la séance électorale est inutile. Donc pourquoi voter pour lui? Quelqu'un y comprend quelque chose? Autre argument: nous ne voulons pas de candidat de défi. Or, depuis que le Hezbollah a mis le veto sur lui, quels que soient sa personnalité et son passé, il est devenu ipso facto un "candidat de défi". Comme le sera tout candidat non approuvé par la milice iranienne. Mais un candidat présenté par le Hezb n'est-il pas un "candidat de défi" pour les souverainistes? Ainsi donc, toute élection présidentielle est impossible. CQFD!

    Yves Prevost

    07 h 46, le 08 juin 2023

  • Bon DIEU, à vous entendre, il n’y aurait pas de président lors de cette séance. Encore un échec grâce à la contestation cette fois ci.

    Mohamed Melhem

    04 h 54, le 08 juin 2023

  • Ce n'est qu'une affaire de onze petits milliards de dollars , une pacotille .... presque rien !

    Chucri Abboud

    02 h 50, le 08 juin 2023

Retour en haut