Rechercher
Rechercher

Politique - Saisie des biens de Salamé à Paris

Le gouvernement réfute le choix des avocats français pour la défense des intérêts du Liban

Prétexte majeur invoqué : l’un des deux pénalistes serait lié à une organisation « soupçonnée de véhiculer des idées sionistes ». Encore un atermoiement de plus, accusent les observateurs.

Le gouvernement réfute le choix des avocats français pour la défense des intérêts du Liban

Le gouverneur de la Banque du Liban, Riad Salamé, le 23 novembre 2021 lors d'une interview avec Reuters. Photo d'archives REUTERS/Mohamed Azakir

Le Contentieux de l’Etat n’en finit pas de se voir mettre des bâtons dans les roues par la classe politique pour l’empêcher de représenter les intérêts du Liban concernant la saisie préventive effectuée par la justice française sur des biens en...

Le Contentieux de l’Etat n’en finit pas de se voir mettre des bâtons dans les roues par la classe politique pour l’empêcher de représenter les intérêts du Liban concernant la saisie préventive effectuée par la justice française sur des biens en...

commentaires (17)

Mon commentaire, il a été censuré ou je rêve?

Sissi zayyat

11 h 57, le 29 mai 2023

Tous les commentaires

Commentaires (17)

  • Mon commentaire, il a été censuré ou je rêve?

    Sissi zayyat

    11 h 57, le 29 mai 2023

  • Je pense que l'Etat libanais devrait porter plainte avec exigences de dommages et intérêts contre toutes les banques étrangères qui ont accepté de l'argent qui provient de telles commissions (sur les émissions de titres de dettes du Liban). Pas seulement, il faut que les plaintes soient dirigés également contre tous les gendarmes des bourses de ses pays. Il s'agit d'un crime collectif du monde "finance" contre le peuple libanais. Et le protecteur de ce crime par son silence, n'est autre que le FMI qui savait depuis toujours à quelle vitesse nos politiciens nous ont fait rentrer dans le mur, sans klaxonner.

    Céleste

    10 h 04, le 29 mai 2023

  • Ce qui est important c est que maître Daoud soit inscrit au Barreau de Paris le reste …….

    fadi labaki

    09 h 14, le 29 mai 2023

  • Mon commentaire a été censuré car j’ai osé critiquer Nagib Mikati. Je commence à avoir de sérieux doutes sur l’indépendance de l’OLJ.

    Liberté de penser et d’écrire

    08 h 33, le 29 mai 2023

  • En France le droit pénal réprime ce genre de propos : 1 an d’emprisonnement et 45000 € d’amende

    fadi labaki

    08 h 20, le 29 mai 2023

  • Que de faux arguments pour empêcher que justice soit faite. Tfeh pour cette pourriture!

    CW

    05 h 28, le 29 mai 2023

  • Il faut comprendre Uncle Riad... s'il donne sa démission avant l'heure, il perd instantanément le bénéfice de sa retraite. Or, ne pouvant plus compter sur les 330 millions de dollars d'économies gagnées à la sueur de son front et saisies par Paris, comment va-t-il faire pour vivre décemment et paisiblement à Dubaï ? C'est très cher là-bas. La vie est injuste pour ceux qui ont servi leur pays avec le sens du devoir. Quand c'est l'heure, ce n'est plus l'or, Monseignore.

    Gloups

    01 h 41, le 29 mai 2023

  • Les voleurs et les vendus n’ont pas froid aux yeux.

    Akote De Laplak

    00 h 58, le 29 mai 2023

  • The kleptocracy refuses to create a precedent by claiming back illegally embezzled hundreds of $millions of public money and private deposits for the benefit of the Lebanese public and state. They’re very afraid that, if this happens to Salame, it could happen to them too. Meanwhile, the Lebanese state has agreed to borrow another $300 millions from the World Bank to continue to provide a basic social safety net for its poorest citizens. We need to give them the boot. There is no other solution to extricate ourselves from the manufactured crisis they have created.

    Mireille Kang

    23 h 08, le 28 mai 2023

  • Que ne faut-il pas encore entendre??? !!!!! Sérieux ce prétexte débile ? Ils s’entendent lorsqu’ils pondent des âneries ?.

    radiosatellite.co

    19 h 16, le 28 mai 2023

  • Liban définitivement fichu!

    TrucMuche

    19 h 13, le 28 mai 2023

  • N'allons pas chercher midi à 2 plombes du mat. Le Liban est à présent "mort" et enterré et ne rescucitera qu'à la disparition totale et définitive de la classe politique présente. Si rêver est encore permis.

    Remy Martin

    18 h 40, le 28 mai 2023

  • Il ont vole les sous des deposants. Ils ne veulent pas les rendre. Point a la ligne. Kellon ya3ne kellon.

    Michel Trad

    18 h 11, le 28 mai 2023

  • Failed state

    Zampano

    17 h 32, le 28 mai 2023

  • Quelle lamentable débri de République agonisante… . Vite qu’on achève ce Liban pourri de la tête à la queue qui n’aurait jamais dû exister, et confier la gestion de cette terre sous une tutelle internationale perpétuelle . Ça sera un moindre mal.

    AntoineK

    16 h 32, le 28 mai 2023

  • les deux pénalistes de renom choisis par la chef du Contentieux Hélène Iskandar, Emmanuel Daoud et Pascal Beauvais, ont consenti à offrir leurs services à titre gratuit,c'est probablement là où le bat blesse... il n'y a rien à gratter, on devrait aussi rappeler que depuis deux ans Mme Iskzndar n'a eu aucun retour à ses demandes... Maintenant ces grands responsables soupçonnent l'avocat Daoud d'une certaine accointance avec les sionistes.. Le ridicule, mais ça on le savait, ne tue pas. On peut même affirmer que les intérêts de l'état seront mieux défendus par eux !!!

    C…

    16 h 02, le 28 mai 2023

  • ....mais oui....tous les arguments sont bons pour protéger la clique au pouvoir...c est le mandat donné á ce gouvernement. Il est pire que celui de Hassan Diab qui lui était dès le depart franc sur ses intentions....Lá on a du bluff en série: l'affaire de l'aéroport soit disant rentable économiquement, les bus francais qui vont resoudre le probleme des transports publics, "le liban qui approuve les résolutions de la ligue arabe" et pendant ce temps on a une parade paramilitaire au sud., etc...Un ton mieleux, des affirmations pro occudentales et arabes mais des actions á l'opposé du paraitre . C est ça le gouvernement actuel

    Moi

    14 h 07, le 28 mai 2023

Retour en haut