Rechercher
Rechercher

Économie - Réformes

Jean Ellieh défend les amendements au code des marchés publics

Le président de l’Autorité de régulation juge normal de vouloir modifier une loi neuf mois après sa mise en œuvre « pour qu’elle puisse fonctionner ».

Jean Ellieh défend les amendements au code des marchés publics

Le président de l’Autorité de régulation des marchés publics, Jean Ellieh, pendant sa conférence de presse, hier. Photo P.H.B.

Il y a tout juste dix jours, le Parlement approuvait une loi revêtue du caractère de double urgence, au nouveau code des marchés publics adopté en 2021 et mis en œuvre depuis juillet 2022. Avant même que le texte ne soit présenté à l’Assemblée,...
Il y a tout juste dix jours, le Parlement approuvait une loi revêtue du caractère de double urgence, au nouveau code des marchés publics adopté en 2021 et mis en œuvre depuis juillet 2022. Avant même que le texte ne soit présenté à l’Assemblée,...
commentaires (1)

C'est étonnant que le FMI, la Banque Mondiale, "les chancelleries soucieuses de l'intérêt du Liban" dont l'ambassade de France et la representation de l' ONU n"expriment que satisfaction vis à vis des lois récentes en matière de lutte contre la corruption et de transparence des administrations qui sont manifestement insuffisantes. Ils donnent un satisfecit aux agissements récents de la clique au pouvoir.

Moi

12 h 40, le 28 avril 2023

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • C'est étonnant que le FMI, la Banque Mondiale, "les chancelleries soucieuses de l'intérêt du Liban" dont l'ambassade de France et la representation de l' ONU n"expriment que satisfaction vis à vis des lois récentes en matière de lutte contre la corruption et de transparence des administrations qui sont manifestement insuffisantes. Ils donnent un satisfecit aux agissements récents de la clique au pouvoir.

    Moi

    12 h 40, le 28 avril 2023

Retour en haut