Rechercher
Rechercher

Économie - Crise

Ogero annonce une grève ouverte à partir d’aujourd’hui

Ogero annonce une grève ouverte à partir d’aujourd’hui

Le logo du fournisseur public d’internet et de téléphonie fixe au Liban Ogero. Photo P.H.B.

Les salariés du fournisseur public d’internet et de téléphonie fixe Ogero ont annoncé hier qu’ils entameront une grève ouverte aujourd’hui afin de réclamer de meilleures conditions de travail. Ce mouvement fait suite à une grève d’avertissement menée en début de semaine pour protester contre la détérioration des conditions de vie dans un contexte de crise économique qui dure depuis plus de trois ans.

Cette grève d’avertissement avait été prévue lundi et mercredi. Mais devant le manque de « réaction positive » des autorités face aux revendications, le syndicat a décidé que cette grève se poursuivrait de manière ouverte dès aujourd’hui. Dans ce cadre, les employés ne se rendront pas à leur bureau et suspendront le travail tant que leurs demandes d’augmentation de salaires ne seront pas satisfaites.

Contacté par L’Orient Today, Marwan Halabi, un membre du syndicat, a affirmé que les salariés de l’entreprise ont annoncé la grève pour « demander une augmentation des salaires, comme le demandent d’autres fonctionnaires ». M. Halabi a ajouté qu’avec leurs salaires actuels, « les employés ne peuvent pas être convaincus de se rendre à leurs bureaux parce qu’ils n’ont même pas les moyens d’acheter du carburant ». Il a en outre confirmé que les techniciens n’effectueront aucune réparation sur le réseau pendant leur grève, soulignant cependant que ce serait à contrecœur. « Nous ne sommes pas des adeptes de l’obstruction ou du chaos, nous sommes comme tous les autres citoyens et nous avons besoin d’internet nous-mêmes, donc nous ne souhaitons pas que cela se produise », a-t-il indiqué.

Les salaires des fonctionnaires, y compris ceux d’Ogero, ont perdu considérablement de leur valeur au cours des trois dernières années. Au cours de la même période, la livre libanaise a perdu 98 % de sa valeur, par rapport à l’ancien taux fixe officiel de 1 507,5 livres libanaises pour un dollar. Hier, elle s’échangeait autour de 108 000 LL pour un dollar sur le marché parallèle, alors que le nouveau taux de change officiel, en vigueur depuis le 1er février, est de 15 000 LL.

Les salariés du fournisseur public d’internet et de téléphonie fixe Ogero ont annoncé hier qu’ils entameront une grève ouverte aujourd’hui afin de réclamer de meilleures conditions de travail. Ce mouvement fait suite à une grève d’avertissement menée en début de semaine pour protester contre la détérioration des conditions de vie dans un contexte de crise économique qui dure...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut