Rechercher
Rechercher

Économie - Télécoms

Les mandats des conseils d’administration d’Alfa et Touch renouvelés pour un an

Les mandats des conseils d’administration d’Alfa et Touch renouvelés pour un an

Photo Joseph Eid/AFP

Le ministre sortant des Télécoms Johnny Corm a annoncé hier dans un communiqué avoir prolongé d’un an les mandats des conseils d’administration des deux opérateurs de téléphonie mobile qui se partagent le marché, Alfa et Touch.

Leurs deux présidents respectifs, Jad Nassif et Salem Itani, ont été maintenus à leurs postes, tout comme le reste des membres des deux conseils d’administration. Le premier avait été nommé en 2020 par le prédécesseur de Johnny Corm, Talal Hawat. Le second a été désigné au cours du mandat de Johnny Corm en 2022, succédant à Hayat Youssef. La durée maximum pour un mandat à la tête de l’un des opérateurs de téléphonie mobile ne peut pas dépasser trois ans, selon leurs règlements intérieurs.

Les sociétés anonymes Mic 1 (Alfa) et Mic 2 (Touch) sont depuis septembre et octobre 2020 toutes deux repassées sous la coupe de l’État, alors qu’elles étaient auparavant respectivement gérées par les opérateurs égyptien Orascom depuis 2009 et koweïtien Zain depuis 2004 jusqu’à l’expiration définitive de leurs contrats, renouvelés à vue depuis fin 2019 jusqu’à la passation.

Les deux sociétés ont connu un changement majeur en 2022, avec la majoration des tarifs des Télécoms pour compenser en partie la chute de la livre libanaise sur le marché. Adoptés en mai et entrés en vigueur en juillet dernier, ces tarifs sont désormais calculés au taux de la plateforme Sayrafa opérée par la BDL et non plus à l’ancienne parité officielle de 1 507,5 livres pour un dollar comme c’était le cas.

Le ministre sortant des Télécoms Johnny Corm a annoncé hier dans un communiqué avoir prolongé d’un an les mandats des conseils d’administration des deux opérateurs de téléphonie mobile qui se partagent le marché, Alfa et Touch. Leurs deux présidents respectifs, Jad Nassif et Salem Itani, ont été maintenus à leurs postes, tout comme le reste des membres des deux conseils...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut