Rechercher
Rechercher

Politique - Éclairage

Abbas Ibrahim sera-t-il reconduit à la tête de la Sûreté générale ?

Le Parlement doit se réunir pour entériner cette décision d’ici à fin février au plus tard, mais plusieurs obstacles entravent la démarche.

Abbas Ibrahim sera-t-il reconduit à la tête de la Sûreté générale ?

Le directeur de la Sûreté générale libanaise, le général Abbas Ibrahim. Photo d’archives Anwar Amro/AFP

C’est un nouveau casse-tête que tente de résoudre la classe politique, incapable de s’entendre sur le plus simple des actes administratifs ou législatifs. C’est le cas notamment pour ce qui est de la prorogation ou non du mandat du directeur de la...
C’est un nouveau casse-tête que tente de résoudre la classe politique, incapable de s’entendre sur le plus simple des actes administratifs ou législatifs. C’est le cas notamment pour ce qui est de la prorogation ou non du mandat du directeur de la...
commentaires (11)

Ce que je trouve choquant, c'est que l'article ne mentionne même pas le fait qu'Abbas Ibrahim est avant tout l'objet d'inculpation probable dans l'explosion du 4 Août 2020... l'enjeu de la reconduction d'un potentiel inculpé à un poste clé ne vous taraude-t-elle pas?

Zerbé Zeina

14 h 06, le 10 février 2023

Tous les commentaires

Commentaires (11)

  • Ce que je trouve choquant, c'est que l'article ne mentionne même pas le fait qu'Abbas Ibrahim est avant tout l'objet d'inculpation probable dans l'explosion du 4 Août 2020... l'enjeu de la reconduction d'un potentiel inculpé à un poste clé ne vous taraude-t-elle pas?

    Zerbé Zeina

    14 h 06, le 10 février 2023

  • "Business as usual" au Liban...circulez, il n'y a rien à voir ! La boutique et ses marchandages reste ouverte et prospère qu'il vente, neige ou que la terre tremble...

    IBN KHALDOUN

    15 h 07, le 09 février 2023

  • - SANS AUCUN COMMENTAIRE. - CONSTITUTION OU NON, - S,IMPOSE L,ARBITRAIRE. - QUI TIRA LA LECON ?

    LA LIBRE EXPRESSION

    13 h 57, le 09 février 2023

  • Si on comprend bien tous les repris de justice aspirent à renouveler leur mandat dans tous les postes clé de cet état bananier pour échapper à la justice. Du jamais vu. Des ministres, des juges et des DG de la SG et du FSI convoqués par un juge, qui font mine de ne pas entendre ou comprendre et postulent à la reconduction de leurs postes par les vendus qui les ont jadis placés et personne ne trouve à redire. Tout ce qu’ils voient c’est que leurs pions à eux ne sont placés en contre partie. Quel foutaise ce pays. Un bordel où règne le mépris du peuple et de la constitution contre des magouilles de ces vauriens qui arrivent toujours à Leur but quelque soit l’enjeu politique ou économique grâce aux lâches vermines qui appuient leurs décisions.

    Sissi zayyat

    13 h 00, le 09 février 2023

  • Est-ce qu’il y a encore une constitution au Liban ? Il faut demander la permission au tandem Berry, Hezbollah et l’Iran

    Eleni Caridopoulou

    12 h 13, le 09 février 2023

  • Et vas y que chacun marchande pour obtenir une contrepartie pour sa communauté. Ces épiciers d'un temps révolu continuent toujours à pratiquer une politique moyen ageuse. C'est comme ça que le liban s'en sortira? À quand la personne compétente au bon poste, qu'elle soit chrétienne musulmane bouddhiste ou athée ? Arrêtez, vous nous flûtes vomir.

    Citoyen

    11 h 24, le 09 février 2023

  • Comme d 'habitude, il y a les indélogeables et une bande de voyous qui essayent de tirer profit de toutes les situations pour assoir leur égo démesuré et qui est inversement proportionnel à leur popularité et à leur humanité... une seule solution existe pourtant, noyer tout ceux qui dirigent ce pays.

    Zeidan

    09 h 46, le 09 février 2023

  • La canaille politichienne mafieuse paralyse l'etat mais veut en meme temps reconduire ses valets aux postes du meme etat. Ils feraient mieux d'intimer l'ordre a M. Ibrahim d'obeir aux convocations du juge. Suffit l'impunite.

    Michel Trad

    09 h 21, le 09 février 2023

  • les neandertals et leur loya jirga dans toute sa splendeur...sus a la religion, plus de consitution...

    Elementaire

    08 h 25, le 09 février 2023

  • La seule solution au Liban est que le peuple libanais s’éduque et murisse loin des confessions. C’est ca notre grand problème qui donne naissance au clientélisme et aux abus de pouvoir subjectifs, fondés sur un prétexte d'équilibre confessionnel!

    CW

    07 h 38, le 09 février 2023

  • Pas concernés par l'election du chef de l'etat??? Par contre on fait des tourlipettes pour prolonger a m. Ibrahim. La priorite absolue du parlement devrait etre d'elire un president. Le reste suivra

    Le Phenicien

    02 h 29, le 09 février 2023

Retour en haut