Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Diplomatie

Washington critique l'influence chinoise grandissante alors que Xi est à Riyad

Washington critique l'influence chinoise grandissante alors que Xi est à Riyad

Le drapeau américain. Photo d'archives AFP

Les Etats-Unis sont "conscients" de l'influence croissante de la Chine au Moyen-Orient et estiment qu'elle pourrait nuire à "l'ordre international", a fait savoir mercredi un porte-parole de la Maison Blanche, en pleine visite du président Xi Jinping à Riyad.

"Nous sommes conscients de l'influence que la Chine veut gagner dans le monde entier. Le Moyen-Orient est incontestablement l'une des régions où ils veulent approfondir cette influence", a dit John Kirby, porte-parole du Conseil de sécurité nationale rattaché au président Joe Biden. "Nous estimons que nombre de leurs projets, ainsi que leur manière de les mener, ne conduisent pas à préserver l'ordre international", a-t-il estimé lors d'un entretien avec des journalistes. "Nous ne demandons à aucun pays de choisir entre les Etats-Unis et la Chine mais, comme le président (Biden) l'a dit à de nombreuses reprises, nous pensons que les Etats-Unis sont bien placés pour dominer cette compétition stratégique", a-t-il encore dit.

John Kirby a par ailleurs indiqué que le processus d'évaluation de la relation entre Washington et Riyad était toujours "en cours". Les Américains, exaspérés par une récente baisse de la production de pétrole de l'Opec+, un cartel animé par les Saoudiens, ont en effet promis de revoir leur relation avec l'Arabie saoudite pour, selon John Kirby, "s'assurer qu'elle répond au mieux aux intérêts stratégiques américains". Le président chinois Xi Jinping est arrivé mercredi à Riyad pour des rencontres avec les dirigeants de la région, dominées par les questions énergétiques. L'accueil en grande pompe qui lui est fait contraste avec celui, bien plus réservé, qu'avait reçu Joe Biden lors d'une visite en juillet.

Depuis des décennies, l'Arabie saoudite et les Etats-Unis sont liés par un partenariat qui voit le premier garantir une offre abondante de pétrole, et le second promettre son appui militaire, au travers en particulier de ventes d'armes massives. La visite de Xi Jinping marque, de la part du prince héritier Mohammed ben Salmane, une volonté de diversifier les alliances saoudiennes.


Les Etats-Unis sont "conscients" de l'influence croissante de la Chine au Moyen-Orient et estiment qu'elle pourrait nuire à "l'ordre international", a fait savoir mercredi un porte-parole de la Maison Blanche, en pleine visite du président Xi Jinping à Riyad.
"Nous sommes conscients de l'influence que la Chine veut gagner dans le monde entier. Le Moyen-Orient est incontestablement l'une des...