Rechercher
Rechercher

Nos Lecteurs ont la Parole

SDF (sans domicile fixe) / SPF (sans pays fixe), seconde partie

Suite à mon premier texte paru dans L’OLJ le 11 novembre 2022 sur le discours de mendicité de M. Mikati à la conférence des pays arabes, je fais une suite dans laquelle je me dois de rappeler à nos politiciens, tous nos politiciens, qu’avant de mendier de l’argent aux pays arabes, le Liban et son peuple ont contribué à l’émergence de ces pays et ont de même donné depuis des siècles à l’humanité une richesse incommensurable.

La richesse n’est pas seulement dans l’argent, celui-ci n’est pas une preuve de réussite et peut être parfois une preuve d’escroquerie – ce qui est le cas au Liban – quand il est mal acquis. La vraie richesse d’un pays et de son peuple se trouve dans sa culture, ses connaissances et leur transmission à l’humanité, qu’on a inculquées au monde, et qui perdurent depuis des siècles, après avoir donné des racines à l’humanité.

Alors, évaluez vos connaissances.

Savez-vous, messieurs les Politiciens, que l’alphabet est né chez nous ? C’est lui qui vous a permis d’effectuer les transferts et les contrats des magouilles que vous avez concoctées au détriment de votre peuple. Aujourd’hui, il est aussi utilisé dans les pays civilisés afin de différencier le bien du mal, le faux du vrai et le juste du malhonnête.

Savez-vous, messieurs les Politiciens, que les bases de la jurisprudence sont nées au Liban ? Malheureusement, vous ne respectez pas la justice, qui devrait vous juger un à un, vous êtes très forts pour lui interdire de dévoiler vos défaillances. Dans un autre pays, vous seriez tous jugés.

Savez-vous, messieurs les Politiciens, que certaines théories mathématiques de Thalès et de Pythagore, qui ont séjourné pendant plus de 20 ans à Sidon où ils ont étudié et développé certains de leurs théorèmes, sont nées au Liban ? Ces mathématiques, vous les utilisez pour augmenter vos biens par l’addition et réduire les biens du peuple par la soustraction.

Savez-vous, messieurs les Politiciens, que le commerce est né chez nous ? Avec les Phéniciens qui étaient fiers de vendre les produits en provenance de nos terres libanaises. Aujourd’hui, nous avons honte de constater que c’est le « captagone and co. » qui est notre image à l’export. Que faites-vous pour l’interdire ?

Savez-vous, messieurs, que nous sommes les premiers exportateurs de cerveaux dans le monde ? Nos jeunes étudient et vont à l’étranger où ils sont estimés à leur juste valeur et brillent en majorité dans tous les domaines. Votre devoir primordial est de les garder pour construire et développer un Liban puissant comme il l’a toujours été avant votre arrivée dans le monde de la politique

Vous n’avez pas honte d’encaisser vos salaires chaque fin de mois pour votre boulot mal fait, et même non fait, au lieu de payer les retraités militaires et les salariés de l’État avant vous ? Je rêve, mais non, ce n’est pas pensable !

De plus, avec tout l’argent que vous avez mal acquis et qui a fait de vous des milliardaires, ne pensez-vous pas qu’il faudrait aider vos électeurs qui sont dans le besoin ? C’est un minimum de décence (savez-vous ce que le mot décence veut dire ? J’en doute).

Vous qui siégez à la Chambre et qui êtes responsables de la dégradation du Liban et de son peuple, vous méritez l’exil. Nous tous pensons que si vous partiez sur un très beau bateau que nous financerions volontiers avec plaisir et enthousiasme, et que vous immigriez vers des terres lointaines, ça serait la meilleure action que vous puissiez faire. Mais qui veut de vous et qui vous accueillera ? That is the question.

Les textes publiés dans le cadre de la rubrique Courrier n’engagent que leurs auteurs. Dans cet espace, L’Orient-Le Jour offre à ses lecteurs l’opportunité d’exprimer leurs idées, leurs commentaires et leurs réflexions sur divers sujets, à condition que les propos ne soient ni diffamatoires ni injurieux ni racistes.


Suite à mon premier texte paru dans L’OLJ le 11 novembre 2022 sur le discours de mendicité de M. Mikati à la conférence des pays arabes, je fais une suite dans laquelle je me dois de rappeler à nos politiciens, tous nos politiciens, qu’avant de mendier de l’argent aux pays arabes, le Liban et son peuple ont contribué à l’émergence de ces pays et ont de même donné depuis des...

commentaires (1)

Autant pisser dans un violon, Nabil

Vrej Yalkezian

22 h 03, le 18 décembre 2022

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • Autant pisser dans un violon, Nabil

    Vrej Yalkezian

    22 h 03, le 18 décembre 2022

Retour en haut