Rechercher
Rechercher

Moyen-Orient - Éclairage

Que cache l’abolition de la police des mœurs en Iran ?

Le procureur général de la République islamique a annoncé samedi soir la suppression de l’unité chargée de veiller au respect du code vestimentaire. Une décision qui ne revient pas sur le port obligatoire du voile toujours en vigueur dans le pays. 

Que cache l’abolition de la police des mœurs en Iran ?

Des membres masculins et féminins de la police des mœurs en Iran, le 23 juillet 2007. FILES / Behrouz MEHRI / AFP

Certains la présentent comme un signe majeur de recul du régime islamique en Iran. Une concession qui aurait été impensable il y a à peine trois mois, avant le début des manifestations sans précédent qui agitent le pays depuis la mi-septembre....

Certains la présentent comme un signe majeur de recul du régime islamique en Iran. Une concession qui aurait été impensable il y a à peine trois mois, avant le début des manifestations sans précédent qui agitent le pays depuis la mi-septembre....What is behind the abolition of the morality police in Iran?...

commentaires (4)

Laissons les iraniennes tranquilles et préoccupons-nous plutôt de nos libanaises !

Chucri Abboud

16 h 22, le 05 décembre 2022

Tous les commentaires

Commentaires (4)

  • Laissons les iraniennes tranquilles et préoccupons-nous plutôt de nos libanaises !

    Chucri Abboud

    16 h 22, le 05 décembre 2022

  • Malgré leur nombre incalculable et leur infiltration dans les rangs de la population, ils n’ont pas réussi à venir à bout de la volonté de ce peuple iranien courageux qui contrairement au nôtre qui tremble devant deux pelés et trois barbus s’est résigné au premiers bruits de scooters avec des polichinelles qui les chevauchaient armés de bâtons. L’exemple de Tayouneh était édifiant, ne jamais trembler lorsqu’il s’agit de défendre notre honneur et nos quartiers et encore moins lorsqu’il s’agit de notre dignité et de notre souveraineté. C’est qui fait q’un pays est fort, il est fort de son peuple prêt à mourir pour son pays et pour rien d’autre puisqu’on en a qu’un, et une fois disparu, nous disparaîtrons avec.

    Sissi zayyat

    12 h 53, le 05 décembre 2022

  • Mais cela n¡a aucune imposrtance , voyez ce qui se pass en Séoudie Arabique !

    Chucri Abboud

    11 h 25, le 05 décembre 2022

  • Ils vont recycler la police des mœurs en police du parlement, avec stages de formation gratuits à Beyrouth…

    Gros Gnon

    22 h 53, le 04 décembre 2022

Retour en haut