Rechercher
Rechercher

Société - Reportage

Dans la banlieue sud de Beyrouth, on fait le deuil de la Team Melli... en attendant le Brésil

Principal sujet de conversation de tous les amateurs de football depuis plus d’une semaine, ce Mondial 2022 était aussi l’occasion de scruter les faits et gestes de la sélection iranienne. Au centre de toutes les attentions depuis le début de la révolte populaire contre le régime iranien, les joueurs perses ont pu compter sur le soutien indéfectible d’une bonne partie de la banlieue sud de Beyrouth.

Dans la banlieue sud de Beyrouth, on fait le deuil de la Team Melli... en attendant le Brésil

La terrasse comble d'un café à Haret Hreik, dans la banlieue sud de Beyrouth, pendant le match entre l'Iran et les États-Unis dans le cadre du Mondial 2022 de football. Photo João Sousa

« Hausse le ton un peu, tu veux bien? » À la seconde même où la caméra défile devant le visage de Sardar Azmoun, les premières injonctions s’élèvent de l’assemblée du café Abou Assaf. Les yeux rivés sur la pelouse pour mieux cacher ses...

« Hausse le ton un peu, tu veux bien? » À la seconde même où la caméra défile devant le visage de Sardar Azmoun, les premières injonctions s’élèvent de l’assemblée du café Abou Assaf. Les yeux rivés sur la pelouse pour mieux cacher ses...

commentaires (6)

Je comprends très bien que les Chiites s'enflamment pour l'équipe iranienne...Mais qu'est-ce qui pousse les autres Libanais à s'enthousiasmer pour les équipes du Brésil, ou de l'Allemagne ou de l'Argentine etc.? Phénomène unique, à n'en pas douter!

Georges MELKI

12 h 05, le 03 décembre 2022

Tous les commentaires

Commentaires (6)

  • Je comprends très bien que les Chiites s'enflamment pour l'équipe iranienne...Mais qu'est-ce qui pousse les autres Libanais à s'enthousiasmer pour les équipes du Brésil, ou de l'Allemagne ou de l'Argentine etc.? Phénomène unique, à n'en pas douter!

    Georges MELKI

    12 h 05, le 03 décembre 2022

  • Un grand paquet de chômeurs…

    Mago1

    04 h 52, le 02 décembre 2022

  • Bel article. Quelle désolation que cet endoctrinement... ça fout les boules. Brrr

    Citoyen Lambda

    23 h 34, le 01 décembre 2022

  • Des milliers de cervelles dans un ballon de foot ... Mahsa Amini doit rigoler de voir un peuple sombrer dans le ridicule...

    Wlek Sanferlou

    15 h 43, le 01 décembre 2022

  • Que fait on de ces victimes de lavage de cerveaux depuis leur berceau qui se drapent de drapeaux d’un autre pays qui ne leur a apporté que misère et morts par milliers de leur jeunesse sacrifiée.?

    Sissi zayyat

    11 h 01, le 01 décembre 2022

  • Et pendant ce temps à Téhéran on fête la défaite d’une équipe vue comme celle du régime. Que du moins les lascars de Haret Hreik prennent conscience qu’ils sont devenus comme les colons sionistes si ce n’est pire: l’objet de la haine de beaucoup de peuples de la région.

    Citoyen libanais

    07 h 06, le 01 décembre 2022

Retour en haut